Déterminisme neurologique : un idéalisme ?

Pour Alan Blum, professeur de sociologie, communication et culture aux Universités de Waterloo et de York (Canada), « l’engagement collectif autour de la maladie appelée Alzheimer et de la démence putative révèle un recours à une formule socialement standardisée qui attribue la cause agissante au cerveau, en l’absence de preuve décisive ». Le sociologue utilise le modèle d’ « idéalisme moléculaire » du philosophe Jean Baudrillard, selon lequel « une perspective neurologique déterministe permet de rassurer les aidants confrontés au caractère déconcertant (perplexing) de la démence et des réactions déprimantes vis-à-vis de la mort qu’elle fait remonter à la surface ».

Blum A. The enigma of the brain and its place as cause, character and pretext in the imaginary of dementia. History of the Human Sciences, 20 juillet 2012. http://hhs.sagepub.com/content/early/2012/07/20/0952695112449568.abstract.

Journalistes : les clichés sur le grand âge

Pour l’anthropologue Bernadette Puijalon, maître de conférences à l’Université Paris XII, « le discours alterne entre constats, chiffres démographiques, obligations sociales (de prendre soin, de donner à boire…), attendrissement, peurs et compassion. Il faut de l’énergie, de l’investissement dans le sujet, du temps, de nombreuses discussions, des rencontres, des lectures, et « ils passent une frontière » : leur regard change sur les personnes, les services, les lieux d’accueil. Ils découvrent que, comme à tout âge, toutes les vieilles personnes ne se ressemblent pas. Certes, certaines ont un besoin d’aide important, d’autres, au même âge, sont valides et donnent leurs conseils pour vivre la canicule. Les regards évoluent aussi sur les professionnels, dont les métiers, les services proposés, les environnements techniques … deviennent intéressants, voire passionnants à raconter ».  L’isolement des personnes à leur domicile reste un sujet trop difficile à aborder : « comment parler de ces journées jugées vides, sans contact avec d’autres personnes ? »

www.agevillagepro.com, 27 août 2012.

Retour haut de page