Mieux vivre la vieillesse : cent réponses aux questions des personnes âgées et leur entourage, par P.Guinchard-Kunstler et M.T.Renaud
A quel âge est-on vieux ? Comment choisir entre le maintien à domicile et la maison de retraite ? Peut-on communiquer avec les personnes âgées atteintes de démence sénile ? Les auteurs décryptent l’attitude de la société à l’égard des personnes âgées et mettent à mal un certain nombre de clichés.
Les Editions de l’Atelier/Les Editions ouvrières, 2006
Alzheimer : Activités et Vie sociale », par Jacques Selmès et Christian Derouesné
Ce livre évoque une vingtaine d’activités différentes, de la recette de cuisine à la préparation à la promenade, du jardinage aux relations entre les grands parents et leurs petits enfants. Pour chaque activité sont décrits les avantages que le malade et l’aidant peuvent en tirer, le matériel nécessaire à leur réalisation et la façon de procéder pour que l’activité ait toutes les chances d’être couronnée de succès.
John Libbey-Eurotext, 2006
Psychologie du vieillissement. Une perspective cognitive, par P.Lemaire et L.Bherer
Cet ouvrage constitue un véritable état des lieux des connaissances actuelles en matière de vieillissement cognitif. Les auteurs décrivent l’impact du vieillissement sur toutes les grandes fonctions cognitives (l’attention, la mémoire, la résolution des problèmes) et détaillent les mécanismes qui subissent les effets délétères de l’âge, ceux qui sont épargnés par le vieillissement et ceux dont le fonctionnement s’améliore au cours de la vie adulte. Ils étudient les facteurs qui contribuent à modérer l’action de l’âge sur le déclin des facultés intellectuelles et présentent les recherches sur les capacités d’apprentissage des personnes âgées.
Editions De Boeck, Bruxelles, 2005
Maladie d’Alzheimer et déclin cognitif. Recherche pratique et clinique, par B.Vellas, B.Winblad, M.Grundman, J.Fitten, H.Feldman et E.Giacobini.
Cet ouvrage rassemble des contributions sur les recherches et pratiques cliniques concernant la maladie d’Alzheimer. Huit thèmes sont abordés : le Consortium européen et américain sur la maladie d’Alzheimer, le déficit cognitif léger, les marqueurs biologiques, l’imagerie cérébrale, les facteurs de risque, les troubles du comportement, la pratique clinique, les avancées thérapeutiques.
Serdi, Paris, 2005
Comprendre l’Alzheimer. Une approche révolutionnaire pour ceux qui vivent avec la maladie, par J.Koenig Coste et R.Butler
Joanne Koenig Coste présente dans cet ouvrage traduit de l’américain la méthode qu’elle a commencé à mettre en œuvre pour s’occuper de son mari qui a développé, très jeune, une démence de type Alzheimer. Elle explique ici les cinq principes de sa méthode d’adaptation qui constitue un programme accessible et complet pour tous les aidants. Editions AdA, Varennes, 2005
Politiques gérontologiques locales, par J.M.Caudron et D.Bohic-Penneau
Pourquoi une politique gérontologique au niveau communal et départemental ? Comment la mettre en œuvre ? Comment jouer la complémentarité entre le CCAS, le CLIC, le Conseil général, etc ? Comment concevoir un schéma gérontologique communal ou départemental ? Editions de la Lettre du cadre territorial, Voiron, 2006
Art-thérapie et maladie d’Alzheimer. Quand les couleurs remplacent les mots qui peinent à venir, par C.Hof
Cet ouvrage s’adresse aux professionnels (art-thérapeutes, animateurs, équipes soignantes, etc…), ainsi qu’aux familles et aux proches prenant en charge des personnes désorientées. Ils y découvriront des conseils pratiques pour créer un atelier d’art-thérapie dans une institution : comment motiver les futurs participants ; le fonctionnement d’un atelier ; les « ingrédients » nécessaires au développement approprié des séances ; les objectifs de l’atelier ; des techniques et des exemples.
Chronique sociale, Lyon, 2006
Comment vivre avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, par Michèle Micas
L’auteur est gérontologue et psychiatre, spécialiste de la maladie d’Alzheimer. Elle présente d’abord une description très complète des symptômes de la maladie, de son étiologie, son évolution, ses traitements. Elle aborde ensuite le problème majeur des aidants : comment comprendre et faire face (l’argent, les objets perdus, les fugues, l’agitation, la déambulation, l’agressivité, etc).Elle propose des solutions à un certain nombre de difficultés pratiques : la conduite automobile, l’activité professionnelle, la cigarette… Comment communiquer, prévenir les complications. Comment supporter sans « craquer » la charge du malade. Elle recense enfin les aides professionnelles diverses, es soins et aides possibles à domicile, les conseils juridiques, les droits sociaux.Editions J.Lyon, Paris, avril 2006

Retour haut de page