Alzheimer à domicile : le Cantou partagé, par Jean-Raoul Monties
Il s’agit d’une synthèse des travaux des rencontres Amista Alzheimer. Cantou est un mot d’origine occitane signifiant « coin du feu ». C’est aussi l’acronyme de « Centre d’activités naturelles tirées d’occupations utiles ». L’objectif est de « conserver à la personne âgée la possibilité de vivre ses dernières années dans son environnement habituel », ce qui implique « qu’on lui apporte, ainsi qu’à son accompagnant, le soutien indispensable pour leur assurer une existence autonome et digne dans un milieu sécurisé ». Un des principes du cantou est la cohabitation intergénérationnelle. Jean-Raoul Monties souligne la nécessité d’adapter les logements en fonction des besoins des personnes âgées : facilitation de la circulation et des accès, mise en place d’installations domotiques, sécurisation. Coût : environ trois cents euros par mètre carré. Surcoût pour un logement neuf : 5%.
Etudes hospitalières, Paris, 2006
La communication lors de la maladie d’Alzheimer et des démences séniles, par Mitra Khosravi
L’étude est orientée sur la notion de communication indispensable pour préserver la dignité humaine du malade. Elle s’adresse à l’entourage des malades et contient un grand nombre de témoignages.
Editions Doin, 1 avenue Edouard Belin, 92856 Rueil Malmaison
Vieillir en institution, Témoignages de professionnels, regards de philosophes, par Catherine Déliot et Alice Casagrande
Ces deux philosophes se sont donné pour mission d’aider les professionnels les plus exposés à retrouver un sens à leur métier. La première étape de leur travail, c’est l’audit, l’observation. Le rôle du directeur y est particulièrement étudié. Vient ensuite l’étape de l’insertion des valeurs dans le fonctionnement quotidien. Le sujet de la rentabilité est abordé dans l’ouvrage au moment de la mort. Une première partie est consacrée aux problématiques de l’institution : face à la démence, quel manager pour une institution bientraitante ? L’ouvrage traite ensuite du « surgissement du singulier », « pour une éthique du placement », « assister l’autre dans son intimité », « travailler autour du mourir ».
Via le site internet de l’éditeur John Libbey, à partir de mai 2006 (www.jle.com)
La loi de rénovation de l’action sociale au quotidien, sous la direction d’Audrey Viard. Il s’agit d’un vade mecum nourri d’exemples détaillés, susceptible d’aider les acteurs du secteur à élaborer les différents outils rendus obligatoires par le texte. Comment concilier la liberté des personnes et leur protection ? Le respect de leur intimité et les contraintes de la vie collective ? Le but : donner à penser les conditions matérielles de la « bientraitance ». 
CREAI Rhône-Alpes, Editions de l’Harmattan
Les solidarités familiales
Ce numéro de la Revue française des Affaires sociales vise à explorer les diverses formes d’entraide au sein de la parenté. Par exemple, l’impact des transferts intergénérationnels sur l’accès à la propriété du logement ou l’impact des ruptures familiales sur les formes de solidarité. Un deuxième axe de réflexion porte sur les solidarités encadrées et mises en forme par la loi : protection des parents âgés dans le cadre de mesures de tutelle ou de curatelle décidées par le juge, droit en matière d’obligation alimentaire, dont l’articulation avec les dispositions du droit de l’aide sociale et de la protection sociale est complexe.
Revue française des Affaires sociales, n°4, janvier 2006, La Documentation française
Développer la coordination gérontologique : stratégies, dispositifs et pratiques, par Jean-Jacques Amyot et Yves Marecaux
Le défi majeur de la gérontologie n’est plus dans l’innovation. Il est dans le passage d’une logique d’acteurs à une logique de secteur. Comment expliquer qu’il soit si difficile de développer une coordination satisfaisante ? Première partie : histoire du concept, formes stratégiques du lien, législation, actualité. Deuxième partie : la question du territoire, les postures professionnelles, la place des usagers et des coordinateurs. Dunod, Paris, 2006

Retour haut de page