« Ecoutez-les dire, paroles d’Alzheimer ».
C’est le thème de l’exposition organisée à Nîmes, du 24 au 28 mars, par les personnels soignants du centre de gérontologie et prévention du vieillissement du CHU de la ville. L’exposition est nourrie par le recueil des propos tenus, pendant cinq ans, par des résidents âgés, atteints de la maladie d’Alzheimer. Le projet a été porté par l’association France Alzheimer du Gard et a reçu le soutien de la Fondation Médéric Alzheimer et du laboratoire Jansen Cilag. 
AgeVillage.com, 20 février 2006
Une maison de retraite qui laisse à ses pensionnaires le droit de disposer librement de leur argent. La maison de retraite La Passerelle, entre Lyon et Saint Etienne, héberge une cinquantaine de retraités, âgés en moyenne de 86 ans. « Je fais le pari que les personnes souffrant de démences comprennent beaucoup plus de choses qu’on ne le pense », affirme la directrice, Monique Schmidt-Wagner. Ici, les bénéficiaires de l’aide sociale s’acquittent eux-mêmes des 90% que l’institution restituera ensuite à la collectivité territoriale. Pas d’exception pour les malades atteints de la maladie d’Alzheimer : leurs familles se voient proposer de venir avec eux à la comptabilité. Ainsi la personne âgée se retrouve en situation de consommateur, et non d’assisté. Quand la personne est sous tutelle, la facture est envoyée au tuteur, mais le malade en reçoit une copie. Les pensionnaires sont invités à faire leurs courses, à se rendre au marché, ce qui suppose l’acceptation de risques supplémentaires. Tout un travail pédagogique est donc mené en direction des familles. Actualités sociales hebdomadaires, 17 février 2006
Des gardes itinérantes de nuit, un numéro vert Alzheimer, un guide pour le malade, voilà quelques unes des initiatives pratiques annoncées par le ministre Philippe Bas devant la Première rencontre parlementaire sur la santé mentale.
AgeVillage.com, 14 février 2006
Les anges gardiens de Denise, 85 ans, atteinte de la maladie d’Alzheimer. Depuis six mois, un couple, recruté par petites annonces, s’est installé au domicile de Denise Ruault, qui refusait d’aller en maison de retraite et ne se contentait pas du passage d’une aide à domicile trois fois par jour. Le couple vit au sous sol, dans un appartement avec salle de bains et cuisine indépendantes. Il dispose gratuitement de l’électricité et de l’eau. La femme perçoit un salaire de 1 500€ par mois pour 174 heures de travail. Le médecin et la famille constatent une amélioration de l’état de la malade. La Manche Libre, 10 février 2006
Une chaire Santé à Sciences Po, confiée au conseiller d’Etat Didier Tabuteau, ancien directeur de cabinet de Bernard Kouchner. Trois mastères seront proposés : gestion des politiques de santé, politiques gérontologiques, politiques du handicap.
Newsletter FEHAP, février 2006
Un sol déclenchant l’alarme, si le senior tombe. Un téléphone aide-mémoire destiné aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ; un ordinateur intégré dans la boîte à pharmacie, qui vérifie la prise de médicaments et qui avertit le patient en cas d’erreur : telles sont quelques unes des innovations technologiques mises au point par le Centre des Services et Technologies du Vieillissement (CAST), qui regroupe aux Etats-Unis quatre cents entreprises, universités et autres partenaires. Seniorscopie.com, 7 février 2006
Mémoire pour la Lorraine. 
Les psychologues lorrains formés ou intéressés par la neuropsychologie ont formé un groupe Mémoire qui permet l’échange d’informations et une actualisation des connaissances sur la mémoire. Il favorise les projets de recherche et crée des liens entre les différentes consultations mémoire de la région. Contact : centre.memoire@chu-nancy.frDécideurs en gérontologie, janvier-février 2006

Retour haut de page