Débats et forums sur le vieillissement de la population

Quelque cinq cents personnes, représentants de la société politique et civile, participeront au cours du mois de juin, dans la ville d’Erlanger (Etat du Kentucky), à plusieurs débats et forums organisés autour de la problématique du vieillissement de la population. Les comptes-rendus de séances seront par la suite envoyés au Congrès américain afin que ce dernier prenne en compte les observations formulées sur l’élaboration d’une politique fédérale et nationale du vieillissement de la population. Aux Etats-Unis, un baby boomer fête ses soixante ans toutes les sept secondes et demie. Au Kentucky, 21 % des adultes âgés vivent en dessous du seuil fédéral de pauvreté avec quelque 8 900 dollars par an.

The Cincinnati Enquirerhttp://news.enquirer.com, 23 mars 2005

Perspectives socio-économiques autour de la maladie d’Alzheimer

Une importante compagnie d’assurances spécialisée dans les soins de long terme, Genworth Financial, vient de réaliser une évaluation rétrospective, sur ces trente dernières années, des coûts liés à la maladie d’Alzheimer. Cet état des lieux a été conduit en partenariat avec l’association Alzheimer, la Fondation Alzheimer’s Health Assistance, et l’Institut américain du vieillissement. La Genworth constate que la part des soins aux malades atteints d’Alzheimer ou d’autres troubles cognitifs est aujourd’hui de 40% de chaque dollar versé à la filière des prestations de soins et d’assistance. Quelque 4,5 millions d’Américains souffrent de ces maladies, et le coût moyen annuel des soins de long terme avoisine les 70 000 euros par personne. Avec le vieillissement de la population, les besoins de longs séjours et d’assistance à domicile croissent considérablement. Selon Genworth, les Etats-Unis tardent à se doter de moyens pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer. Les experts du « Ronald Reagan Breakthrough Act », le dispositif légal mis en place par le gouvernement pour stimuler la recherche, exhortent le pouvoir à doubler les subventions d’Etat pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer, ainsi que pour soulager le poids qui pèse sur les aidants, et pour lancer une grande campagne publique d’information et de prévention. Genworth espère, par ses projections, susciter un mouvement de fond dans l’opinion publique et auprès des politiques pour que les Etats-Unis anticipent l’avenir et planifient des mesures conséquentes. 

Medical Verdicts&Law Weekly, 7 avril 2005

Une unité de soins palliatifs sur la sellette

Une affaire qui touche l’hôpital madrilène Severo Ochoa, où se sont produits vingt-cinq décès inexpliqués de patients en phase terminale, traités aux urgences, a suscité enquêtes administratives et polémiques. La pratique du protocole de sédation a été appliquée, notamment à des malades atteints de la maladie d’Alzheimer en phase terminale, qui sont décédés dans les heures suivantes. La Société espagnole des soins palliatifs, organisme professionnel, a examiné les cas de sédation et a confirmé la plupart d’entre elles en les jugeant conformes au protocole. « La sédation en phase terminale n’est pas réservée aux seuls patients atteints du cancer », a confirmé la Société madrilène de la douleur. La question sous-jacente est, bien entendu, de savoir si les médecins ont pratiqué l’euthanasie sur les patients. L’enquête judiciaire a conclu que les données relevées ne permettent pas de suspecter cette hypothèse.

El Paíswww.elpais.es, 1er avril, 7 avril 2005

Retour haut de page