Praticiens du droit et personnes âgées en difficulté cognitive - Pour des interactions réussies, coordonné par Xavier Seron (1)

Xavier Seron, neuropsychologue et professeur émérite à l’Université catholique de Louvain (UCL, Belgique), a coordonné un ouvrage de la Fondation Roi-Baudouin, centré sur la relation entre les praticiens du droit et les personnes âgées en difficulté cognitive. La visée est simple, écrit Albert Evrard, chercheur à la Faculté de droit de Notre-Dame de Namur : « soutenir la personne là, où et quand elle doit l’être, pour que le « oui » à une décision juridique (acheter, vendre, donner, léguer, tester) soit un vrai « oui » et le « non » un vrai « non », et l’aider à agir en partant de ses forces, en étant attentif aux faiblesses et aux lacunes ». Cet ouvrage collectif et interdisciplinaire (logopédie, neurologie, droit), a été réalisé en partenariat avec la Fédération royale du notariat belge et l’Union royale des juges de paix et de police. « La progression des chapitres, aérée de photographies suggestives, suit les moments de toute rencontre professionnelle. Deux personnes, à l’occasion d’une relation professionnelle basée sur la confiance, ont à se comprendre afin qu’une décision de type juridique puisse être prise dans un climat de tranquillité, de connaissance adéquate et de respect mutuel. D’où l’insistance sur les moyens de communiquer avec la personne âgée. Ils sont tous bons, pourvu qu’ils aident à dévoiler le désir de la personne. Par exemple, il s’agit pour le praticien de veiller au lieu où il rencontre, à son attitude pendant le rendez-vous. Des points d’attention très détaillés (l’éclairage de la pièce, le confort du fauteuil, le rythme de la communication orale ou écrite, l’aide à l’expression, etc.) sont proposés ». 

Seron X (coord.). Praticiens du droit et personnes âgées en difficulté cognitive - Pour des interactions réussies. Bruxelles : Fondation Roi-Baudouin. Septembre 2011. 64 p. ISBN 978-2-87212-649-1. www.kbs-frb.be/uploadedFiles/KBS-FRB/05) (texte intégral).  www.agevillagepro.com, 18 janvier 2012.

Praticiens du droit et personnes âgées en difficulté cognitive - Pour des interactions réussies, coordonné par Xavier Seron (2)

« Mais entre le praticien du droit et la personne âgée », poursuit Albert Evrard, « il est bien question de prendre (ou non) une décision qui nécessite un passage par le droit et ce qu’il requiert. C’est là qu’intervient l’évaluation des aptitudes à comprendre de ce qui peut être décidé et à décider. Là aussi, il ne faut pas se tromper. La première évaluation est celle que pose la personne âgée sur elle-même et sur les compétences du praticien du droit à la conseiller et l’aider. La seconde évaluation est celle que les praticiens du droit font de la stabilité à comprendre et décider des personnes âgées en tant qu’elles se déterminent à poser valablement un acte juridique moyennant le respect des conditions légales. La volonté ayant alors une place éminente en droit civil, il y a lieu d’observer ce qui entache éventuellement celle-ci. C’est ainsi que de précieuses indications sont données pour repérer les signes avant-coureurs de difficultés cognitives, et que dans le respect des fonctions de chacun, le juriste se doit d’être informé de la manière dont le médecin évaluera la « difficulté cognitive » en tenant compte de la présence de l’entourage de la personne âgée ». « L’amplitude d’un tel document », « novateur dans le contexte belge et sans doute européen », mérite d’être soulignée, conclut Albert Evrard : « l’approche du vieillissement par le droit constitue un élément indispensable de la réflexion sur la manière de vivre ensemble. Faudra-t-il encore des années pour l’entendre » ? 

Seron X (coord.). Praticiens du droit et personnes âgées en difficulté cognitive - Pour des interactions réussies. Bruxelles : Fondation Roi-Baudouin. Septembre 2011. 64 p. ISBN 978-2-87212-649-1. www.kbs-frb.be/uploadedFiles/KBS-FRB/05) (texte intégral).  www.agevillagepro.com, 18 janvier 2012.

2010 Alzheimer’s Disease progress report. A Deeper Understanding, du National Institute on Aging

Epidémiologie, génétique, biologie, facteurs de risque pour la maladie d’Alzheimer et le déclin cognitif, développement de nouveaux traitements pharmacologiques diagnostic, résultats des essais thérapeutiques visant à traiter, retarder ou prévenir la maladie d’Alzheimer, soutien aux aidants, facteurs de risque économiques et sociaux : l’Institut national du vieillissement américain propose une synthèse des travaux de recherche sur la maladie d’Alzheimer financées sur fonds fédéraux aux Etats-Unis en 2010 dans une vingtaine d’organismes nationaux.

US Department of Health and Human Services. 2010 Alzheimer’s Disease progress report. A Deeper Understanding.www.nia.nih.gov/sites/default/files/2010 (texte intégral).

The neurological patient in history, coordonné par Stephen Jacyna et Stephen Casper

Les maladies neurologiques créent des dysfonctionnements, des souffrances psychologiques et des incapacités. Avec leur cortège de symptômes, les « patients neurologiques » présentent une myriade de troubles déroutants et posent des questions difficiles au corps médical. Tout au long du dix-neuvième et du vingtième siècle, d’innombrables récits concernant ces patients ont été publiés dans la presse, dans des livres, des articles médicaux et des films. La représentation des patients est souvent romanesque, et il était courant à une époque pour les médecins d’exhiber les patients lors de spectacles pour donner au public « une réflexion philosophique profonde sur le sens de la vie et de l’existence ». Au-delà de cette approche romanesque, le patient neurologique restait difficile à diagnostiquer, et l’expérimentation a souvent été engagée hors de la réflexion éthique. Les traitements ont créé de nouveaux défis pour les personnes malades, les tribunaux, les aidants et les associations de défense des droits. Stephen Casper, professeur assistant en humanités et sciences sociales et Stephen Jacyna, directeur du centre d’histoire de la médecine à l’University College de Londres, proposent une étude « kaléidoscopique » sur la construction historique du patient neurologique et son rôle dans la culture occidentale. Un chapitre est intitulé : « disparaître à vue d’œil (disappearing in plain sight) : les rôles publics des personnes atteintes de démence dans le sens (meaning) et les politiques concernant la maladie d’Alzheimer depuis les années 1970 ». Les premiers écrits autobiographiques des personnes malades ne datent que de la fin des années 1980. Quelques malades célèbres ont grandement aidé les associations à faire émerger la maladie dans les média et à lui donner une dimension politique.

Jacyna LS et Casper ST. The neurological patient in history. Rochester : University of Rochester Press. 274 p. ISBN 978-1580464123. 15 février 2012. www.boydellandbrewer.com/store/viewitem.asp?idproduct=13857.

Migrants âgés, seniors de chez nous. Des leçons tirées de la pratique, de David Talloen, Jean Chech et Jan Verstraete

Les premières générations de travailleurs immigrés n’avaient pas l’intention de finir leurs vieux jours dans le pays d’accueil. La réalité en a décidé autrement. Première génération à vieillir dans le pays d’accueil, ces migrants remplissent un rôle de pionnier important. Le contact avec des migrants âgés nécessitant des soins est un phénomène relativement nouveau pour les prestataires de soins et de services. Non seulement les migrants âgés font très peu appel à l’offre existante, pour différentes raisons, mais celle-ci est souvent insuffisamment adaptée et préparée à cette diversité. En 2009, la Fondation Roi-Baudouin a lancé l’appel à projets « Migrants âgés, seniors de chez nous » avec l’objectif de soutenir des initiatives qui créent des ponts entre les migrants âgés et les différents services en

matière de soins, d’aide, d’assistance, de logement ou d’activités sociales et culturelles. Vingt-deux initiatives ont été soutenues dans différentes communautés, qui ont favorisé tant les connaissances des migrants âgés et de leurs aidants proches sur l’offre existante que les connaissances des services sur les besoins de ces seniors.

Talloen D et al. Migrants âgés, seniors de chez nous. Des leçons tirées de la pratique. Etat des lieux de 22 projets créant des ponts entre les migrants âgés et les services existants, réalisés avec le soutien de la Fondation Roi-Baudouin. Bruxelles : Fondation Roi-Baudouin. Janvier 2012. 66 p. ISBN 978-2-87212-668-2. www.kbs-frb.be/uploadedFiles/KBS-FRB/05)_Pictures,_documents_and_external_sites/09)_Publications/PUB_2011_3045_MigrantsAges.pdf (texte intégral).

Retour haut de page