Presse nationale

Les dépenses d’action sociale de la Sécurité sociale et des collectivités territoriales représentaient 61,3 milliards d’euros en 2005, soit l’équivalent des dépenses hospitalières. Elles se répartissaient entre l’Etat (25,6 milliards), les collectivités territoriales (25 milliards), les associations (9 milliards) et la Sécurité sociale (4,3 milliards). Source : Mission dévaluation des comptes de la Sécurité sociale. www.agevillagepro.com, 19 mars 2007

Déficit de la Sécurité sociale : 8,7 milliards d’euros en 2006, contre 11,6 milliards en 2005, soit une diminution de 25%. Déficit de l’assurance maladie : 5,9 milliards en 2006 (8 milliards en 2005, 11,6 milliards en 2004). Déficit de l’assurance vieillesse : 1,9 milliards d’euros (au lieu de 2,4 prévus).
Actualités sociales hebdomadaires, 23 mars 2007

En France, cinq personnels de soins et d’accompagnement pour dix résidents, contre dix à douze en Suède et au Danemark, huit à dix en Allemagne, en Autriche, aux Pays Bas et au Luxembourg. www.plusnews.fr, 6 mars 2007

354 500 postes seront à pourvoir dans les métiers du grand âge d’ici à dix ans. 123 000 infirmiers partiront à la retraite d’ici à 2015. 149 000 postes d’aide-soignant devront être créés d’ici à 2015. SantéSocial, mars 2007

En 2006, le marché des services à la personne a progressé de 11%. Il est passé de 11,58 milliards à 12,65 milliards d’euros. L’aide aux personnes âgées a augmenté de 6% en 2006, à 5,91 milliards. Un million et demi de personnes âgées ont dépensé 310 � par mois pour des aides à la suite d’une perte d’autonomie. Source : une étude réalisée par Ineum Consulting et l’Essec. Les Echos, article d’Antoine Boudet, 19 mars 2007 ; Le Monde, article d’Yves Mamou, 15 mars 2007

Entre 1999 et 2003, les quotas d’entrée en instituts de soins infirmiers sont passés de 18 436 à 30 000. SantéSocial, mars 2007

En 2005, les DRASS ont diplômé 4 224 candidats dans le cadre de la validation des acquis de l’expérience, dont 4 037 ont reçu le diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale. SantéSocial, mars 2007

La moitié des résidents de maisons de retraite vivent dans une structure publique, trente pour cent dans un établissement qui dépend d’une association ou d’une congrégation religieuse, vingt pour cent dans un établissement privé à but lucratif. www.plusnews.fr, 6 mars 2007

En 2005, les plus de soixante-cinq ans représentaient plus de la moitié (50,6%) des piétons tués, alors qu’ils représentaient 18% des automobilistes tués. http://questions.assemblee-nationale.fr, 5 mars 2007

Seulement une personne sur deux atteinte de la maladie d’Alzheimer est aujourd’hui l’objet d’une procédure diagnostique. Deux causes majeures : le déni de l’entourage et une difficulté d’accès aux consultations spécialisées. « L’hospitalisation, quel qu’en soit le motif, peut ainsi constituer une occasion d’engager un dépistage des troubles cognitifs, d’en prévenir malade et famille, puis de proposer une prise en charge ». Dementiae, novembre-décembre 2006

Les soins de suite et de réadaptation représentent près de 20% de l’activité hospitalière en France (28 millions de journées d’hospitalisation) : 91 000 lits en hospitalisation complète et 4 900 places dédiées à des soins limités à la journée.
IRDES, février 2007

L’hospitalisation à domicile compte, fin 2006, 7 500 places autorisées et 6200 places effectivement installées, réparties dans 160 établissements. Objectif : 15 000 places en 2010. IRDES, février 2007

Sur cent patients hospitalisés en Unité de soins de longue durée, 92% souffrent d’une démence, dont le type est le plus souvent une maladie d’Alzheimer (38%) sévère (55%). Des troubles du comportement psychoaffectifs (78%) et moteurs (85%) sont associés à la démence dans 86% des cas.
Dementiae, M.Ragueneau-Le Ny, novembre-décembre 2006

Retour haut de page