84,7 ans (au lieu de 75,7 ans en 1966) : voilà l’âge moyen d’entrée en maison de retraite. L’âge médian a donc augmenté de neuf ans en trente ans. La différence d’âge entre hommes et femmes a fortement diminué : une année seulement (au lieu de sept ans en 1966).
Gérontologie, vision nouvelle, n° 135, 3ème trimestre 2005
0,5% d’encadrement pour une personne âgée en établissement, alors que les professionnels réclamaient un taux d’encadrement de 0,8%. Le plan Vieillissement et Solidarité accorde 17 000 personnels supplémentaires, soit une minute et demi par jour et par résident. Telles sont quelques unes des conclusions (pessimistes) qui se sont dégagées au 20ème Congrès de la Fédération nationale des associations de directeurs d’établissements et de services pour personnes âgées (FNADEPA) qui s’est tenu les 9 et 10 juin à Marseille.
Soins Gérontologie, n°54, juillet-août 2005
280 millions d’euros supplémentaires d’ici 2010 : c’est ce que réclame le délégué général du Synerpa (maisons de retraite privées) afin de répondre à la « pénurie d’hébergement ».
www.agevillagepro.com, 21 juillet 2005
Un tiers des patients atteints de la maladie d’Alzheimer reçoivent un traitement spécifique, ce qui place la France à la première place en Europe. Mais deux malades sur trois ne sont pas traités. Seule une démence sur deux est diagnostiquée. Un cas sur trois est identifié au stade précoce. Près de la moitié des proches passe plus de sept heures par jour auprès de leur parent atteint. Ces chiffres figurent dans le rapport de l’Office parlementaire d’évaluation des politiques de santé.
www.lefigaro.fr, 15 juillet 2005 ; www.infirmiers.com, 15 juillet 2005
Entre 691 000 et 741 000 personnes dépendantes en 2010, entre 732 000 et 808 000 en 2015, entre 805 000 et 920 000 en 2025 : telles sont les perspectives dressées par la mission Ehpad du Commissariat au Plan. Dans les cinq ans, il faudrait augmenter de 10 à 12% le nombre de places en établissement. Soit ajouter de 340 000 à 620 000 places en maisons de retraite aux 425 000 existantes.
www.seniorscopie.com, 18 juillet 2005 ; www.agevillage.com, 18 juillet 2005 ; Protection sociale, 13 juillet 2005
Deux milliards d’euros de déficit en 2005 pour le Fonds solidarité vieillesse : telle est la prévision de la commission des comptes de la Sécurité sociale.
Actualités sociales hebdomadaires, 24 juin 2005
2,3 millions de particuliers emploient plus d’un million de salariés à leur domicile. L’institut Fepem de l’emploi familial (IFEF) forme chaque année sept mille stagiaires. Avec ses 250 organismes partenaires de formation, l’Institut a formé en quatre ans près de dix mille demandeurs d’emploi. En parallèle, quarante mille salariés ont bénéficié d’une formation continue d’une durée maximale de quarante heures par an.
Les Echos, 23 juin 2005
75 milliard d’euros en 2010 pour les services à la personne, c’est le montant des dépenses que prévoit le Syndicat national des sociétés d’assistance. Seules deux cent mille personnes sont actuellement équipées de téléalarmes, alors que la région parisienne compte déjà plus de 850 000 personnes âgées. Les sociétés françaises d’assistance ont enregistré en 2004 un chiffre d’affaires global de 1,1 milliard d’euros, en progression annuelle de 5%.
Les Echos, 23 juin 2005
44% des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer souffrent de troubles du sommeil et de l’éveil. Ces troubles sont particulièrement difficiles à gérer pour l’aidant familial dont le sommeil est de fait lui aussi altéré. Une raison de plus pour développer les différentes formes de répit.
info@successaging.com , 15 juin 2005
1% des plus de soixante ans, 5% des plus de soixante-cinq ans : telle est la prévalence actuelle de la maladie d’Alzheimer en France. Rappelons que les troubles de mémoire concernent plus de la moitié des plus de soixante ans. 
www.notretemps.com, 14 juin 2005
5 à 7% entre 65 et 79 ans, 20% chez les plus de 80 ans, 32 chez les plus de 90 ans : voilà une autre statistique de la prévalence,citée par un autre site internet.
www.doctissimo.fr, 3 juin 2005
3,4 médecins et 7,3 infirmières en France pour mille habitants ; 10,1% du PIB pour les dépenses de santé.Moins d’appareils IRM et de scanners CT que dans la majorité des pays de l’OCDE, mais le plus grand nombre d’appareils de mammographie par habitant.
www.oecd.org, 9 juin 2005 
Canicule : dix sept mille postes supplémentaires (au lieu des 250 000 emplois nécessaires), un taux d’encadrement amélioré d’un dixième de point. « Rien de changé après la canicule 2003 », souligne Claude Jarry, président de la FNADEPA.

Retour haut de page