1 000 euros : c’est le montant du reste à charge mensuel moyen pour une personne malade à domicile

1 000 euros : c’est le montant du reste à charge mensuel moyen pour une personne malade à domicile, rappelle Marie-Odile Desana, présidente de l’Association France Alzheimer. En établissement, il peut s’élever jusqu’à 2 300 euros. « Sans l’aide du reste de la famille, un couple de personnes âgées ne peut pas s’en sortir, d’autant que la maladie d’Alzheimer est une maladie qui évolue lentement sur plusieurs années ».

4.5 millions de dollars canadiens (3.26 millions d’euros) : c’est le budget du programme de recherche de la Société Alzheimer canadienne

4.5 millions de dollars canadiens (3.26 millions d’euros) : c’est le budget du programme de recherche de la Société Alzheimer canadienne pour financer trente-huit projets, axés sur l’amélioration de la prévention, du diagnostic et du traitement de la maladie d’Alzheimer, ainsi que sur la « découverte d’un remède curatif ».

www.alzheimer.ca/, 18 juin 2013.

879 000 : c’est le nombre de personnes qui percevaient en 2011 soit l’ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées), soit l’une des a...

879 000 : c’est le nombre de personnes qui percevaient en 2011 soit l’ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées), soit l’une des anciennes allocations concernant le minimum vieillesse. Les bénéficiaires sont âgés en moyenne de soixante-treize ans, et sont pour les deux tiers des femmes qui le plus souvent ne vivent pas en couple.

Caisse des dépôts et consignations. Les bénéficiaires du SASPA : spécificités, profils et évolutions. Questions retraite et solidarité 2013 ; 4. Actualités sociales hebdomadaires, 8 juillet 2013.

2 à 5 milliards d’euros : ce serait le manque à gagner pour l’État suite à la réduction des avantages fiscaux pour les services à la perso...

2 à 5 milliards d’euros : ce serait le manque à gagner pour l’État suite à la réduction des avantages fiscaux pour les services à la personne, selon une étude du cabinet Olivier Wyman réalisée pour la Fédération des entreprises de services à la personne (FESP). Selon Bruno Despujol, auteur de l’étude, le plan Borloo avait permis au marché une croissance de la valeur ajoutée de 8% par an et la création de 390 000 emplois déclarés, le travail informel passant de 40% à 30% entre 2005 et 2011. Depuis 2010, les nouvelles règles fiscales ont entraîné une hausse moyenne de 10% du coût des prestations.

Les Echos, 11 juillet 2013.

___

Veille presse : Michèle Frémontier, Paul-Ariel Kenigsberg

Rédacteur en chef : Paul-Ariel Kenigsberg

Veille presse Japon : Kyoko Ito-Siegel

Éditorial : Jacques Frémontier

Directeur de la publication : Michèle Frémontier

Tous les numéros de la Revue de Presse Nationale et Internationale depuis août 2004 sont disponibles sur le site Internet de la Fondation Médéric Alzheimer :

www.fondation-mederic-alzheimer.org.

Depuis novembre 2010, à la demande de l’Espace National de Réflexion Éthique sur la Maladie d’Alzheimer (EREMA), Fabrice Gzil et Paul-Ariel Kenigsberg proposent tous les deux mois une sélection d’articles consacrés aux questions éthiques et juridiques, extraits de la Revue de presse nationale et internationale de la Fondation Médéric Alzheimer. Cette sélection, accompagnée d’un éditorial rédigé par Fabrice Gzil, est disponible sur le site Internet de l’EREMA :

www.espace-ethique-alzheimer.org/ressourcesdocs_revuedepresse.php?r=5.  

Retour haut de page