3 169 : c’est le nombre de chercheurs britanniques qui se consacrent à la démence

3 169 : c’est le nombre de chercheurs britanniques qui se consacrent à la démence, selon un rapport d’Alzheimer’s Research UK. Leur nombre a doublé en six ans. Mais il n’y a encore qu’un chercheur dans le domaine de la démence pour quatre chercheurs dans celui du cancer, alerte la fondation.

J Dementia Care, mai-juin 2017.Alzheimer’s Research UK. Keeping Pace: progress in dementia research capacity. Mars 2017. www.dementiablog.org/wp-content/uploads/2017/03/Keeping-Pace-Full-Report-web-FINAL.pdf (texte intégral).

10% : c’est la part des collectivités locales britanniques...

10% : c’est la part des collectivités locales britanniques ayant réduit leur budget d’action sociale pour les adultes, selon l’Institut des études fiscales. En six ans, le budget moyen des collectivités locales a été réduit de 20%.

J Dementia Care, mai-juin 2017.Phillips D et Simpson P. National standards, local risks: the geography of local authority funded social care, 2009–10 to 2015–16. Institute for Fiscal Studies. Avril 2017. www.ifs.org.uk/uploads/publications/comms/R128.pdf.

16 millions : c’était le nombre de retraités français en 2015

16 millions : c’était le nombre de retraités français en 2015 (+152 000 en un an). Parmi eux, 1.1 million vivent à l'étranger. La pension moyenne de droit direct (hors réversions) s'élevait à 1 375 euros bruts par mois, tous régimes confondus, y compris complémentaires. Elle a augmenté de 0.7 % en un an. La masse des pensions versées dépassait 300 milliards d'euros, soit un septième du PIB [produit intérieur brut, indicateur de création de richesse de la nation] et près d'un quart des dépenses publiques. L'âge moyen de départ à la retraite a continué à augmenter, à 61 ans et 7 mois, suite aux réformes des retraites.

+7% : c’est la croissance prévue de la population active en France entre 2015 et 2060

+7% : c’est la croissance prévue de la population active en France entre 2015 et 2060, selon l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), contre 8% dans la prévision de 2011. Cet effet s’observe en particulier jusqu’en 2025. La diminution du taux d'activité des Français diminue le ratio cotisants-pensionnés. Le Conseil d’orientation des retraites (COR) s’inquiète : un solde migratoire en baisse et la hausse de l'espérance de vie dégradent les perspectives financières, et l’équation du quinquennat Macron pourrait se compliquer, écrit Solveig Godeluck, des Échos.

2.1 actifs pour 1 retraité

2.1 actifs pour 1 retraité : c’est le « taux de dépendance » actuellement observé au Japon. En 2065, ce taux passera à 1.2, en raison du vieillissement accéléré de la population et d’une fécondité insuffisante qui ne permet pas le renouvellement des générations.   En 2065, les plus de 65 ans représenteront 38.4% de la population totale, contre 26.6% en 2015 (en comparaison, en France, 18.8% des habitants ont plus de 65 ans). Le Japon devrait perdre 40 millions d’habitants en 50 ans, selon le National Institute of Population and Security Research. « Ce fulgurant déclin démographique dérègle le marché du travail et la vie des entreprises », écrit Yann Rousseau, des Échos, et le gouvernement japonais évoque l’intérêt vital pour le pays de recourir à l’immigration dans les années à venir.

Retour haut de page