© iStock/shapecharge

En l’absence de traitement curatif et au regard des prévisions épidémiologiques, la prévention et les interventions non-médicamenteuses sont les stratégies clés d’aujourd’hui et de demain de la prise en charge des personnes vivant avec la maladie d’Alzheimer. La science nous démontre qu’elles constituent toutes deux des approches efficaces, réalistes en termes de ressources et de financement.

Prévenir la maladie d’Alzheimer doit faire l’objet d’une mobilisation collective : c’est un rêve à portée de main, tout comme accompagner les personnes malades à l’aide des interventions non médicamenteuses, qui démontrent déjà jour après jour leur efficacité. Loin du fatalisme de la peur et de l’immobilisme pessimiste, on ne peut pas se contenter de baisser les bras et d’accompagner, même dans les meilleures conditions, une fin de vie inévitable.

Au contraire, que ce soit avec les réflexions en cours pour consolider la feuille de route maladies neurodégénératives, la mise en oeuvre de programmes de prévention tels que ICOPE et FINGER ou la création de la nouvelle société savante pour la promotion des interventions non médicamenteuses, ces deux axes permettent non seulement d’agir dans le cadre de temporalités complémentaires, mais aussi de redonner espoir aux personnes concernées et à leurs proches.

Hélène Jacquemont
Présidente de la Fondation Médéric Alzheimer

Pour consulter la lettre en ligne, cliquez sur la liseuse ci-dessous

 

Au sommaire de la lettre d’information no 15 Mieux vivre ensemble la maladie d’Alzheimer

A LA UNE p. 1
Interventions non médicamenteuses et maladie d’Alzheimer : des interventions essentielles
La parole au Pr Grégory Ninot
Focus sur l’hortithérapie
Les INM dans la feuille de route MND via l’activité physique adaptée

COLLECTIF ALZHEIMER ENSEMBLE p. 4
« Prévenir la maladie d’Alzheimer : une utopie ? »
La prévention, de quoi parle-t-on ? | Entretien avec le Pr Pierre Krolak-Salmon
Les Français et la prévention de la maladie d’Alzheimer | Rencontre avec François Legrand (IFOP)

LA VIE DE LA FMA p. 6
URGENCES | Prise en charge des personnes malades d’Alzheimer : un enjeu au cœur de services d’urgences sur-sollicités
Les unités cognitivo-comportementales : quel bilan après plus de 10 ans d’existence ?

DE NOUS À VOUS p. 8
La Fondation a également fait paraître en 2021…
Vu sur Twitter

Bonne lecture !

Vous n’êtes pas encore abonné aux différentes publications de la Fondation ? Abonnez-vous gratuitement en un clic
Retour haut de page