La Fondation Médéric Alzheimer se réjouit de la feuille de route Maladies Neuro-Dégénératives (MND) qui a été présentée ce jour par le gouvernement et qui fait suite aux différents plans Alzheimer et au Plan Maladies Neuro-Dégénératives (PMND). La feuille de route illustre la dynamique d’échanges et la démarche de co-construction qui ont été mises en place entre le ministère des Solidarités et de la Santé et le Collectif MND et que la Fondation Médéric Alzheimer souhaite poursuivre dans les prochains mois dans cet esprit de décloisonnement du sanitaire et du médico-social.

En maintenant un certain nombre d’actions essentielles pour renforcer une réponse collective aux enjeux des MND et notamment la prise en soins et l’accompagnement des personnes malades et de leurs proches aidants, les 10 axes et 18 mesures retenues correspondent aux actions prioritaires identifiées par le Collectif MND.

Pour répondre aux besoins des personnes vivant avec une maladie d’Alzheimer et de leurs proches, la feuille de route devra s’ouvrir à la recherche en sciences humaines et sociales ainsi qu’à l’innovation, en particulier pour développer sur le terrain des interventions non médicamenteuses (INM) et les évaluer. Il est également indispensable que cette feuille de route bénéficie, dans la durée, d’une animation politique forte et de financements.

Hélène Jacquemont, Présidente de la Fondation Médéric Alzheimer

La Fondation restera néanmoins vigilante à ce que la maladie d’Alzheimer, en raison de ses spécificités, ne soit diluée ni dans les MND, ni dans la perte d’autonomie. Elle veillera à l’articulation de cette feuille de route avec toutes les actions en cours relatives à la stratégie des aidants, la stratégie nationale de santé (Prévention), la loi de modernisation du système de santé, la LFSS 2021, le PLFSS 2022, la réforme sur la dépendance.

Le PMND qui s’est achevé le 31 décembre 2019 a clos un cycle de 20 ans de politiques publiques consacrées à la maladie d’Alzheimer, faisant de la France, un des premiers pays à prendre en compte cette maladie dans sa politique de santé.

Les quatre plans nationaux consacrés à la maladie d’Alzheimer et aux maladies neurodégénératives ont conduit à une amélioration du parcours des personnes malades et de leurs proches avec un renforcement de tous les dispositifs de prise en charge, le développement des plateformes d’accompagnement et de répit, le développement de la formation des professionnels, la création de nouveaux métiers comme les Assistants de Soins en Gérontologie (ASG).

Le collectif MND est un collectif informel composé des associations et fondation parties prenantes du PMND : APF France Handicap, Fondation Médéric Alzheimer, France Alzheimer et maladies apparentées, France Parkinson, Ligue Française contre la Sclérose en Plaques et l’UNISEP.

Retour haut de page