COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le 27 août 2018

 

Alzheimer : si la couverture nationale en dispositifs d'aide et d'hébergement s'améliore, les disparités régionales et départementales persistent

 

Les fortes disparités territoriales qui avaient déjà été constatées par la Fondation Médéric Alzheimer en 2013 dans une précédente enquête nationale ont-elles été réduites en 2017 ? Où en sont les départements dans la mise en place de leurs établissements et services destinés aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ? Pour répondre à ces questions, la Fondation a réalisé, à partir des données de son enquête nationale menée en 2017 auprès de 15 300 structures, une cartographie qui met en évidence des disparités significatives. Les cinq groupes de départements qui avaient été identifiés en 2013 sont restés extrêmement stables dans leur composition. Si la couverture géographique des dispositifs s'est améliorée avec des taux d'équipement qui ont augmenté dans les différents groupes de départements, cette augmentation des capacités d’accueil des dispositifs n'a pas contribué à réduire les écarts qui se sont globalement maintenus entre groupes de départements et départements.     

Ainsi se dessine une France métropolitaine composée de cinq groupes de départements :

Parallèlement à cette démarche, la Fondation a analysé dans des monographies, région par région, les indicateurs d'équipement, dont les principaux ont également été déclinés au niveau départemental. Ces analyses territoriales permettent d'établir des comparaisons entre régions et, au sein de chacune, entre départements. 

Zoom sur les cinq groupes de départements :


-    La France du Nord est proche de la moyenne nationale en équipements. Les départements se caractérisent par des taux d'équipement en structures d'accueil et d'hébergement légèrement supérieurs à la moyenne. Entre 2013 et 2017, ces équipements se sont renforcés avec une augmentation de l'ordre de 15 %. 


-    La Couronne parisienne et les métropoles du Sud présentent des taux d'équipement en-dessous de la moyenne nationale. Cependant les capacités en équipements spécifiquement dédiés aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ainsi que celles en accueil de jour Alzheimer se sont accrues en moyenne de 15 % entre 2013 et 2017.  


-    Le Sud est sous-équipé en structures de diagnostic et d'hébergement pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, alors qu'il est caractérisé par une proportion importante des personnes âgées. Cependant en l'espace de cinq ans, l'écart entre les taux de ce groupe et les taux nationaux s'est réduit (rattrapage). En effet, les équipements pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ont augmenté, en moyenne, de 10 %. 


-    Paris est sous-équipée en structures d'hébergement. Toutefois, les taux d’équipement en lieux de diagnostic et en accueils de jour sont supérieurs à la moyenne nationale. L'évolution sur cinq ans montre une amélioration de la couverture géographique pour tous les dispositifs, en particulier pour les places d’hébergement spécifiquement destinées aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et celles en accueils de jour dont l'augmentation est de l'ordre de 45 %.


-    La France rurale est bien dotée. Caractérisés par une forte proportion de personnes âgées, les départements ruraux bénéficient de taux d'équipement supérieurs à la moyenne nationale. Si l'évolution constatée tend à une augmentation de certains dispositifs (accueils et jour et places d’hébergement spécifiquement dédiées aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer + 20 %), d’autres comme les lieux de diagnostic et les places en hébergement médicalisé présentent des taux qui stagnent.  

Consulter les résultats de l’étude

 

A propos de la Fondation Médéric Alzheimer

La Fondation Médéric Alzheimer (FMA) a pour objectifs d’aider les personnes malades et leurs proches à mieux vivre avec la maladie et de retarder le plus possible la perte d’autonomie. Créée en 1999, elle est la 1ère fondation reconnue d’utilité publique entièrement dédiée aux personnes malades et à leurs aidants, qu’ils soient familiaux, bénévoles ou professionnels. La FMA allie la recherche en sciences sociales et l’innovation de terrain pour mieux connaître la maladie et mettre en place de nouvelles solutions d’accompagnement, mieux adaptées aux besoins. Elle développe une approche globale et pluridisciplinaire, en prenant en compte toutes les dimensions de la maladie d’Alzheimer : biomédicale, médico-sociale, juridique, économique, éthique… Depuis l’origine, plus de 420 projets d’initiatives locales, 140 projets de recherche, dont 64 prix de thèse et bourses doctorales pour de jeunes chercheurs, ont été soutenus, 30 M€ ont été consacrés à ses missions sociales.

 

Relations médias pour la Fondation Médéric Alzheimer : INFLUENCE & STRATÉGIE 
Clarisse Coufourier - clarisse.coufourier@influenceetstrategie.fr - 06 09 18 26 58
Olivier Roisin - olivier.roisin@influenceetstrategie.fr - 06 29 77 59 85

 

Télécharger le PDF du communiqué de presse : 

Retour haut de page