Il est interdit de vieillir, de Henry Chapier

Le journaliste Henry Chapier dénonce, dans une écriture aux accents caustiques, une civilisation moderne « effrayée par le cours du temps, qui balaie d'un revers de la main toute solidarité intergénérationnelle et s'enfonce, jusqu'à l'absurde, dans un culte du jeunisme ».

Publibook. La Lettre de l'AD-PA, septembre-octobre 2009.

Penser et pratiquer l'accompagnement- Accompagnement et modernité, de la naissance à la fin de vie, de Gérard Viel et Georges Levesque

Cet ouvrage est une synthèse pluridisciplinaire (éthique, philosophique, méthodologique) sur la notion d'accompagnement, tant dans les démarches éducatives que sociales ou médicales. Elle cerne la posture de l'accompagnateur qui permet de promouvoir l'autonomie de la personne accompagnée. Gérard Wiel a été professeur de philosophie et formateur à l'Institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) de Lyon. Georges Levesque a enseigné la philosophie au Lycée et à l'Université. Pour les auteurs, « le développement impressionnant des pratiques d'accompagnement aujourd'hui, dans tous les champs sociaux, de l'école à l'hôpital, n'est pas un simple phénomène de mode. C'est l'une des réponses majeures au défi de la modernité, c'est-à-dire au développement de sociétés individualistes qui tout à la fois libèrent et fragilisent les individus. Penser et pratiquer l'accompagnement est un essai philosophique qui s'efforce de fonder les pratiques d'accompagnement qui répondent à de fortes attentes et doivent être reconnues ».

Chroniques sociales. Collection savoir penser.La Lettre de l'AD-PA, septembre-octobre 2009.

Retour à Reims, de Didier Eribon

« Fils d'ouvrier, ayant rompu avec sa famille, sa ville natale et son milieu pour devenir un intellectuel renommé, Didier Eribon peut se rendre à nouveau chez ses parents dès l'instant où son père, atteint de la maladie d'Alzheimer, doit être placé dans une clinique », écrit Claire Devarrieux, de Libération. « L'émotion inattendue suscitée en lui par la disparition d'un père longtemps détesté a enclenché un travail de mémoire et de réflexion tout aussi imprévu ». Ce sont les « mots de la sociologie » qui vont l'aider lors de son deuil. « A défaut d'aimer le défunt, il va tenter de lui rendre justice, en montrant comment la violence sociale aura été à l'oeuvre jusque dans leur relation manquée ». Didier Eribon a été biographe de Michel Foucault.

Fayard. www.liberation.fr, 15 octobre 2010.

Musique en scène de 4 à 97 ans - l'envers du décor, de Yolande Moyne-Larpin

Pourquoi ne pas chanter ou danser, si la santé le permet, et tenir sur scène un rôle à sa mesure ? Face au vieillissement, des paliers sont possibles, maintenus avec l'entourage dans le cadre d'un projet collectif. Le spectacle musical, qui associe dans la bonne humeur des acteurs de tous âges, est un ressort puissant pour dynamiser les personnes âgées ou handicapées et les enfants, qui les côtoient avec bonheur. Yolande Moyne-Larpin identifie les contraintes et propose des repères pour des équipes volontaires et ingénieuses qui souhaitent s'engager dans ce type de projet et développer les liens intergénérationnels et relationnels au sein de la vie locale.

Chroniques sociales. Collection savoir penser.La Lettre de l'AD-PA, septembre-octobre 2009.



Veille presse : Michèle Frémontier et Paul-Ariel Kenigsberg
Rédaction de la revue de presse : Paul-Ariel Kenigsberg
Editorial : Paul-Ariel Kenigsberg

Retour haut de page