Querelles familiales

Le peintre franco-chinois Zao Wou-Ki, aujourd’hui âgé de quatre-vingt-douze ans et atteint de la maladie d’Alzheimer, avait quitté en 2011 son domicile parisien pour s’établir en Suisse romande avec sa seconde épouse, Françoise Marquet, et près de quatre cents œuvres. Son fils Jia-Ling Zao a demandé sa mise sous tutelle et déposé plainte contre X pour abus de faiblesse, craignant que sa belle-mère ne contrôle l’œuvre de son père, estimée à plusieurs centaines de millions d’euros. 

BeauxArts Magazine, août 2012.

Retour haut de page