Biopics

Un biopic (contraction de biographical motion true picture) est un film biographique, racontant la vie d'une personne réelle. Sadie Wearing, de la London School of Economics and Political Science (Royaume-Uni), analyse deux de ces productions (Iris, de Richard Eyre, sur l’écrivain et philosophe britannique Iris Murdoch [1909-1999], et The Iron Lady, de Phyllida Lloyd, sur l’ancien Premier ministre britanniqueMargaret Thatcher [1925-2013]). Si les sentiments de honte, de dégoût et d’aversion, socialement dévastateurs, sont traditionnellement associés à la représentation des corps stigmatisés, notamment lorsqu’il existe un déficit cognitif, ces deux films présentent des sentiments plus nuancés et permettent de véhiculer une meilleure connaissance sociale de la démence, explique Sadie Wearing. L’auteur explore l’intérêt d’une représentation politique et culturelle de la démence dans la reconnaissance de la personne malade, d’autant plus si leur vie publique est connue.

Wearing S. Dementia and the biopolitics of the biopic: from Iris to the Iron Lady. Dementia, 7 mars 2013.

http://dem.sagepub.com/content/early/2013/03/07/1471301213476703.abstract.

Les oubliés d’Alzheimer, de Catherine Harnois et Jacques Meaudre

Ce documentaire de cinquante-deux minutes, disponible en DVD, réalisé par Catherine Harnois et Jacques Meaudre, produit par l’association Aiguemarine Cie, s’adresse aux familles et aux proches d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer et à tous ceux qui désirent apporter un soutien à ces familles.« Il témoigne de ce que vivent et ressentent au quotidien les familles les familles et propose une véritable réflexion sur le rôle d’aidant. Mieux comprendre la situation aide en effet à faire face à bien des problèmes du quotidien. Tourné dans l’esprit d’un road-movie, ce film met en lumière différentes solutions proposées pour l’aide et le répit des aidants. Ponctué par l’intervention de professionnels [dont Alain Bérard, directeur adjoint et Marie-Jo Guisset-Martinez, responsable du pôle Initiatives locales de la Fondation Médéric Alzheimer], il aborde en finesse les difficultés, besoins et attentes des aidants familiaux, et aide à porter un regard plus positif sur leur accompagnement »

www.aiguemarine.org, avril 2012.

Retour haut de page