La voix des proches

A compter du 21septembre, Journée mondiale Alzheimer, le site italien www.alzheimer.it ouvre ses colonnes aux aidants et aux proches, dans le cadre d’une rubrique intitulée « La voix des proches ». Ces aidants sont invités à s’exprimer et à témoigner sur le site, de façon très libre.

 www.alzheimer.it , Vita.it, www.vita.it , 30 septembre 2005 

La maladie d’Alzheimer doit être déclarée comme handicap.

A l’occasion de la Journée mondiale Alzheimer du 21 septembre, la CEAFA, confédération regroupant cent vingt-cinq associations de lutte contre la maladie d’Alzheimer, demande aux pouvoirs publics que cette maladie soit déclarée comme un handicap. Quelque six cent mille personnes en Espagne souffrent de la maladie d’Alzheimer. Face au manque cruel d’assistance apporté à ces malades et à leurs aidants, le coût annuel pour les familles s’élève à trente-deux mille euros. Le statut d’handicapé permettrait à ces familles de bénéficier d’une aide renforcée.

www.infosalud.com , 20 septembre 2005 

Avancées vers la prévention

A l’occasion de la Journée mondiale Alzheimer, le 21 septembre dernier, le directeur du Centre médical spécialisé EuroEspes a présenté les enjeux de programmes de prévention auprès de populations à risques. Avec une analyse de sang permettant d’explorer 15 à 30 gènes, il est possible, selon cette institution, de prédire la future apparition de la maladie d’Alzheimer avec 95% de fiabilité. De là, on peut prévoir des traitements adaptés – médicamenteux et d’hygiène de vie – en espérant retarder l’échéance. L’Espagne compte aujourd’hui huit cent mille personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, et devrait en compter un million deux cent mille à un million cinq cent mille d’ici 2015.

La Nueva España www.lne.es , 14 octobre 2005

Les démences, vrai défi du futur

Les mille cinq cents professionnels qui ont assisté au Congrès de la Société espagnole de gériatrie et de gérontologie à Malaga, en juin dernier, ont tenté de prévenir les pouvoirs publics et l’opinion. Les démences seront l’un des principaux problèmes auxquels nos sociétés du XXI ème siècle vont être confrontées. Ces maladies ne relèvent pas seulement d’une politique sanitaire, mais englobent des besoins sociaux et d’organisation, et la nécessité d’une recherche poussée. Les intervenants préconisent la création d’ « Unités de la mémoire » dans les hôpitaux, la participation renforcée des malades à des essais cliniques, le don d’organes cérébraux, la communication auprès du public. Aujourd’hui, soulignent les spécialistes, les hôpitaux ne sont guère équipés pour prendre ces malades en charge. Tous les hôpitaux devraient être pourvus de services gériatriques, ce qui est encore loin d’être le cas. Parmi les centres de soins en Espagne, seuls 4% disposent d’un gériatre.

EM, Entre Mayores, juillet-août 2005

Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer : sensibilisation du public indien

La journée mondiale de la maladie d’Alzheimer a été, en Inde, l’occasion de sensibiliser le public aux problèmes du vieillissement de la société. Le pays est très largement dépourvu d’infrastructures hospitalières dédiées aux personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer. Aussi, l’ouverture en août dernier, à l’initiative de l’Alzheimer’s and Related Disorders Society of India (ARDSI), du tout premier centre de repos pour les personnes souffrant de cette maladie a été saluée par la presse. Situé à Kottappady (Etat du Kerala, Sud de l’Inde), cet établissement compte une quinzaine de lits. Des infirmières et des médecins spécialisés en gérontologie accueillent les patients vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

The Hindu www.hinduonnet.com , 21 septembre 2005

Retour haut de page