Permanence des soins

Philippe Bas, ministre de la Santé, a réuni le 18 avril les acteurs d’une trentaine de départements pour tenter avec eux une mobilisation nationale en vue d’assurer la permanence des soins. Le ministre souhaite mutualiser les bonnes pratiques et s’inquiète de la période d’été. Les syndicats médicaux FMF ou CSMF n’ont pas été conviés et s’en sont étonnés.
www.agevillagepro.com , 23 avril 2007

Médecins coordonnateurs : désaccords

Le ministre de la Santé a publié, le 11 avril, un décret fixant les temps d’exercice des médecins coordonnateurs. Les organisations professionnelles (directeurs d’EHPAD et de services à domicile, médecins généralistes en EHPAD) et des représentants des retraités (CNRPA) et des familles (FNAPAEF) ont écrit à Philippe Bas pour protester contre ce décret pris, selon eux, « sans aucune concertation ». Ils dénoncent, en particulier, les temps « largement insuffisants » assignés à ces médecins et le trop grand nombre de missions (onze) qui leur sont confiées.
www.agevillagepro.com , 23 avril 2007 ; Actualités sociales hebdomadaires , 20 avril 2007 

Filière gériatrique : ça s’organise

Que le patient âgé puisse « bénéficier d’un continuum de prises en charge, sans rupture, au fur et à mesure de la gradation des soins requis » : tel est l’enjeu que présente la circulaire du 28 mars organisant la filière gériatrique dans le cadre du Plan Solidarité Grand Age. La filière doit intégrer les hôpitaux locaux en amont et en aval des plateaux techniques gériatriques, les professionnels intervenant au domicile et les EHPAD. Le patient âgé doit pouvoir bénéficier d’une palette complète de prises en charge spécifiques en gériatrie, d’un accès aux plateaux techniques dans les délais requis par son état de santé, d’un accompagnement de la sortie d’hospitalisation. Cette filière gériatrique a aussi un rôle de « ressource » dans le domaine de la gériatrie pour les acteurs de ville et le secteur médico-social et social. Elle va diffuser la culture gériatrique et assurer le niveau de formation des personnels.
Actualités sociales hebdomadaires , 20 avril 2007 ; www.agevillagepro.com , 16 avril 2007

Plates-formes diversifiées

Selon la circulaire du 6 avril du ministère de la Santé, la création de six mille places en services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) entend « donner aux personnes âgées le libre choix de leur mode de vie ». Philippe Bas souligne l’importance de créer des plates-formes diversifiées regroupant EHPAD, SSIAD, accueils de jour et services d’aide et d’accompagnement à domicile. Régler le problème des frais de transport, qui entrave le développement de l’accueil de jour, est également au programme. Deux décrets devraient inscrire dans le tarif de soins des accueils concernés un forfait journalier de frais de transport plafonné à dix euros par jour et par personne, sous réserve qu’ils mettent en �uvre une solution de transport adaptée.
Actualités sociales hebdomadaires , 20 avril 2007 

Tutelle : l’accompagnement social personnalisé

C’est l’une des principales avancées de la loi du 5 mars 2007 portant réforme des tutelles : la mise en �uvre, par le département, sur proposition d’un centre communal d’action sociale et avec le consentement de la personne, d’un accompagnement social personnalisé comportant une aide à la gestion des prestations sociales. En cas d’échec, et seulement dans ce cas, une mesure d’accompagnement judiciaire pourra être décidée par le juge des tutelles. L’accompagnement social résultera d’une relation contractuelle, conclue pour six mois à deux ans. Le département, qui assure la charge financière, pourra demander une contribution à l’intéressé.
Actualités sociales hebdomadaires , 20 avril 2007 

Retour haut de page