Ecosse : les membres du cabinet deviennent des « amis de la démence »

L’approche Dementia Friends se développe rapidement au Royaume-Uni. Les membres du cabinet écossais ont participé à une séance de sensibilisation et d’information organisée par Alzheimer Ecosse chez le Premier ministre adjoint, John Swinney. Ils sont devenus « amis de la démence » à l’issue de la formation. Le programme Dementia Friends compte désormais 48 000 membres en Ecosse (la population totale étant de 5.3 millions d’habitants).

Améliorer la qualité de l’aide et des soins plutôt que changer la nature de l’offre

Le consortium de recherche ActifCare (Access to Timely Formal Access Care) a mené des entretiens d’experts avec 38 décideurs politiques dans huit pays européens (Allemagne, Irlande, Italie, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Suède, Royaume-Uni) pour comprendre leurs perspectives sur l’accès à l’aide rémunérée (formelle) pour les personnes vivant avec une démence et leurs aidants. Les décideurs politiques semblent bien informés des débats actuels entre chercheurs et professionnels en ce qui concerne les améliorations possibles. Pour les décideurs politiques, il apparaît plus réaliste d’améliorer la qualité de l’aide et des soins et de l’accompagnement plutôt que de transformer la nature de l’offre de services.

Broda A et al. Perspectives of policy and political decision makers on access to formal dementia care: expert interviews in eight European countries. BMC Health Serv Res 2017; 17: 518. Novembre 2017.

Retour haut de page