Accueil de jour bilingue et transfrontalier

L'hôpital La Palmosa de Menton (Alpes-Maritimes) ouvre un accueil de jour de quinze places pour des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Originalité : cette structure accueille indifféremment des patients français et italiens du bassin de Vintimille (Italie). Située à sept kilomètres de Menton, cette commune italienne dispose déjà depuis trois ans d'un accueil de jour de quinze places, qui pourra accueillir des Français. Le projet, qui permettra en outre d'élaborer une fiche de recueil des besoins et un protocole commun de diagnostic, de prise en charge et de prévention, est subventionné par l'Europe à hauteur de 536 000 euros. Pour Catherine Romanens, directrice de La Palmosa, il était intéressant de bénéficier de l'expérience des professionnels italiens tout en créant des synergies de pratique : « en Italie, les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer sont détectées par des psychiatres, alors qu'en France, nous avons recours à des neurologues ou des gériatres. Il y a des choses positives à prendre des deux côtés ». « Nous espérons freiner la maladie et aider davantage les familles. Accepter la différence de l'autre, y déceler une richesse pour améliorer nos pratiques sont autant de petites choses qui construisent l'Europe de la santé », déclare Gian Paolo Pagliari, directeur des hôpitaux à l'agence sanitaire de la province italienne d'Imperia, qui collabore depuis 2002 avec l'hôpital de Menton pour créer une « communauté de santé transfrontalière », capable de soigner indifféremment les cent quatre vingt mille habitants du bassin de vie allant de Menton à Ponente Ligure. L'institut de formation en soins infirmiers (IFSI) de Menton prévoit de former trente étudiants, italiens et français, à la culture des soins et à la connaissance des systèmes de santé respectifs.

La Croix, 5 janvier 2010.

Améliorer la qualité de la prise en charge à l'hôpital : partenariat stratégique

La chaîne britannique de maisons de retraite Bupa (cent trente établissements) et la Société Alzheimer britannnique ont signé un accord d partenariat pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de démence en mettant en oeuvre les meilleures pratiques et en développant des initiatives communes. Parmi ces initiatives, le sponsoring par la Bupa de la grande course sportive, organisée dans différentes villes avec des célébrités, et qui a déjà rapporté 800 000 livres sterling (919 000 euros) à la Société Alzheimer, qui a pour objectif de lever un million de livres (1.15 million d'euros) de dons. Au niveau de la recherche, la Fondation Bupa permet à la Société Alzheimer d'attribuer 1.5 million de livres en subventions de recherche. Un comité de sélection constitué de non spécialistes (lay review panel) jouera un rôle clé dans le choix des projets de recherche et leur suivi.

Living with Dementia. www.alzheimers.org.uk, décembre 2009-janvier 2010.

Prise en charge de la démence : quelles innovations ?

Le centre d'expertise sur la dépendance Vilans (Pays-Bas) passe en revue les formes innovantes d'aide aux aidants de personnes atteintes de démence, orientées sur des objectifs de soins et d'accompagnement dans un cadre de valeurs humanistes. Davantage de pistes doivent être suivies : nouveaux traitements, nouvelles interventions, utilisation accrue des technologies, nouvelles divisions du travail chez les professionnels, place plus grande des médecins généralistes, organisation de l'environnement physique et social des personnes malades adapté plus précisément à leurs besoins.

Healthc Pap. Nies H et al. Dementia care : linear links and methods. 2009.

Prix Rosalinde Gilbert

Les prix Rosalinde Gilbert 2009 (Innovations in Alzheimer's disease caregiving legacy awards), d'un montant de vingt mille dollars (quatorze mille euros) chacun, ont été attribués au programme Meet me at the MoMa (visite du musée d'art moderne de New York pour les personnes atteintes d'une démence au stade léger à modéré, organisé pour mille sept cents participants par an), au service d'aide « hors les murs » destiné aux tribus indiennes de l'Arizona et à leurs aidants (Banner Alzheimer's Institute Native American Outreach Programme, Phoenix, Arizona), et au plan stratégique à onze ans de la ville de San Francisco (Californie) pour l'excellence dans la prise en charge de la démence (2020 Foresight : San Francisco's Strategy for Excellence in Dementia). L'organisation des prix a été confiée par la Fondation Rosalinde and Arthur Gilbert à Family Caregiver Alliance

Family Caregiver Alliance,www.thegilbertfoundation.org, 7 janvier 2010.

Un accueil de jour dans un centre commercial

L'association Alzheimer de Singapour a ouvert son quatrième centre d'accueil de jour pour personnes atteintes d'une forme précoce de la maladie et les malades jeunes. Le centre propose une salle d'activités, une bibliothèque, une salle informatique et une salle de stimulation sensorielle, ainsi que des services individuels de conseil, formation et soutien. Les personnes malades sont encouragées à prendre part à des séances d'exercice physique, de réminiscence, de jeux de groupe et à utiliser l'ordinateur. Particularité : ce dispositif est installé dans un centre commercial. Cet emplacement permet des activités thérapeutiques : aller faire les courses, aller au cinéma, regarder les vitrines, prendre un verre ou un repas. Il s'agit du quatrième accueil de jour (programme Horizon Centre) ouvert par Alzheimer Singapour depuis 1990, visant à apporter soin et accompagnement « comme à la maison ». Le centre a été inauguré le 25 juillet 2009 par Lim Boon Heng, ministre des Personnes âgées.

www.alzheimers.org.sg,Global perspective, Alzheimer's Disease International Newsletter, décembre 2009.

Retour haut de page