Démence, un mot tabou ?
L’association « Alzheimer-Paris-Familles » lance une réflexion sur l’association des mots maladie d’Alzheimer et démence. « Dément » est un mot très fort et très dur », estime Effie Roys, présidente de l’association. « Les malades ont du mal avec ce terme qui les enferme aux yeux des autres comme des sujets perdus, définitivement ». www.agevillage.com, 27 novembre 2006
Bon anniversaire, la FEHAP !
La Fédération des établissements hospitaliers privés à but non lucratif a célébré, le 12 octobre, en présence de Xavier Bertrand et de Philippe Bas, son soixante-dixième anniversaire.
La newsletter de la FEHAP, 24 novembre 2006
Des enfants chez les personnes âgées.
Le maire de Paris a inauguré, le 22 novembre, le bâtiment rénové de résidence pour personnes âgées Alquier Debrousse, dans le vingtième arrondissement. Cette résidence comporte désormais une halte-garderie municipale, ce qui a pour but de favoriser les relations entre générations et, notamment, de « faciliter la prise en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ».
www.senioractu.com, 23 novembre 2006
Paris : un nouveau centre d’accueil.
Cet accueil de jour, ouvert rue des Francs Bourgeois dans le quatrième arrondissement aux personnes de plus de soixante ans atteintes de la maladie d’Alzheimer, porte à cent quarante le nombre de places disponibles dans la capitale. C’est le septième de ce type ouvert depuis 2001. Il fonctionne du lundi au vendredi, de 9H à 17H et peut accueillir plus de soixante personnes par semaine. Il est animé par huit professionnels médicaux ou sociaux.
www.ash.tm.fr, 21 novembre 2006
Un robot d’assistance aux personnes âgées.
La Côte d’Azur, région particulièrement concernée par le vieillissement de ses habitants, lance, dans la zone industrielle de Sophia Antipolis, RoboDomo, un robot d’assistance. Première phase du programme : pilotage avec un téléphone 3G ; Phase 2 : Bouquet de services «3P » (Peur, Paresse, Plaisir), intégrant des objets communicants sans fil ; Phase 3 (fin 2007) : pilotage en vraie grandeur d’une cinquantaine de foyers à Nice.
www.senioractu.com, 17 novembre 2006
Une grande alliance contre la maladie d’Alzheimer. Sanofi-Aventis, Innogenetics et l’Inserm, via sa filiale Inserm Transfert ont conclu un accord de collaboration dans le domaine de la maladie d’Alzheimer. Cet accord est signé pour une période initiale de deux ans, avec la possibilité pour Sanofi-Aventis d’obtenir une licence mondiale exclusive sur le résultat de ce programme de recherche dans le domaine thérapeutique. Innogenetics disposera d’une licence mondiale exclusive dans le domaine du diagnostic.
www.boursorama.com, 15 novembre 2006
Coup de cœur pour le Taï-Chi-Chuan.
Les laboratoires Janssen-Cilag ont décerné leurs Coups de Cœur pour les meilleurs initiatives contribuant à améliorer la vie en établissement des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Les trois coups de cœur ont été décernés à l’apprentissage du Taï-Chi-Chuan par la maison de retraite de Gerbévillers (54), aux tables puzzle facilitant l’accès au repas à la maison de retraite de Cordes-sur-Ciel (81) et aux séjours vacances du centre Saint-Vincent Lannouchen à Landivisiau (29). La Lettre de Décideurs en gérontologie, 8 novembre 2006
CCAS : pluie de prix.
A l’occasion de son Congrès annuel, tenu à Metz le 24 octobre, l’UNCCAS a remis ses prix de l’innovation sociale, destinés à récompenser des initiatives dans le domaine du logement, de la lutte contre l’isolement des personnes âgées et du respect des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Un prix spécial maladie d’Alzheimer (quatre mille euros) a été décerné au CCAS de Saint André-lez-Lille pour la mise en place de rencontres individuelles et la réalisation d’un recueil sous forme de portraits mêlant souvenirs et témoignages.
www.agevillagepro.com, 2 novembre 2006
« Mémoire et transmission » : pluie de prix (bis). Le Groupe Korian a organisé, dans ses établissements, une remise de prix afin de récompenser les meilleurs écrits de ses résidents. Plus de 209 lettres en provenance de 56 établissements du groupe ont été recueillies afin de constituer un recueil des 39 plus beaux témoignages. La Plume d’Or a été décernée à Georgette Dupeux (quatre-vingt sept ans), de la résidence Les Villandières, à Grenoble.
Décideurs en Gérontologie, 25 octobre 2006
France Alzheimer : pluie de prix (ter).
L’Union nationale des associations renforce son soutien à la recherche. Elle a décerné vingt sept bourses 2006 pour un montant total de 636 000 euros.
La Lettre de Décideurs en Gérontologie, 22 novembre 2006
Institut Silver Life pour les acteurs de l’économie du vieillissement. Une problématique centrale : le grand âge et la prise en compte du projet de vie de chacun, avec trois axes : nouvelles conceptions de l’habitat, nouveaux comportements, stratégies industrielles. Contact : www.silverlife-institute.com 
Décideurs en gérontologie, 25 octobre 2006
PACA : un numéro Alzheimer.
Depuis le 8 octobre, entre 20h et 22h, les parents et les proches des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent trouver conseil et réconfort en appelant le 0811 740 700. www.agevillage.com, 6 novembre 2006
En 2008, l’Institut Claude-Pompidou à Nice.
Ce centre de soins pour la maladie d’Alzheimer accueillera soixante-douze lits, dont douze dédiés à l’hébergement temporaire. Site pilote unique en France vise à regrouper dans un même bâtiment de 6 400 m2 les activités assurant une prise en charge globale des patients souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées : un centre mémoire, un pôle de formation et d’information, une unité de recherche, un accueil de jour, une unité d’hébergement temporaire et une résidence d’hébergement long séjour. 
La Lettre de la Fondation Claude-Pompidou, octobre 2006
Hauts de Seine : mieux vaut héberger ses vieux parents.
Le département verse une allocation de trois cents euros aux enfants et petits enfants partageant leur domicile avec leur ascendant en ligne directe, disposant de ressources mensuelles inférieures à 1400 euros.. A condition que les enfants ou petits enfants ne disposent pas de ressources supérieures à 2 550 euros pour un couple.
La Lettre de Décideurs en gérontologie, 8 novembre 2006

Retour haut de page