Modifier le cours de la maladie : comment concevoir les essais cliniques ?

Bruno Vellas, Nicola Coley et Sandrine Andrieu, du CHU de Toulouse, publient une discussion sur la méthodologie des essais de médicaments modifiant le cours de la maladie, à partir des travaux de trois réunions récentes d’experts internationaux. Les questions concernent la conception des études, l’identification des critères de résultats pertinents, l’utilisation des biomarqueurs et l’identification des populations-cible

Données probantes

Le site Internet canadien health-evidence.ca compile des données probantes issues de la recherche pour faciliter la prise de décision en santé publique. Sept articles sont proposés à la rubrique Alzheimer, notamment sur l’efficacité d’interventions non pharmacologiques.

Technologies spécifiques : les obstacles à surmonter

Des chercheurs de l’Université de Pittsburgh et de l’Université Carnegie Mellon de Pittsburgh (Pennsylvanie) publient une revue extensive de la littérature dans les domaines des sciences informatiques, des sciences de l’ingénieur et des sciences médicales concernant les appareils intelligents à visée cognitive, les capteurs (sensors) physiologiques et environnementaux, et les réseaux de capteurs intégrés avancés, qui pourraient trouver des applications futures dans le domaine de la maladie d’Alzheimer. L’analyse de la littérature montre une focalisation dominante sur l’incapacité physique des personnes les plus jeunes souffrant de traumatismes cérébraux anoxiques stabilisés, mais très peu d’essais cliniques spécifiques concernant des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Une discussion des capacités, des avantages et des limitations de chaque technologie est suivie d’une synthèse des difficultés technologiques à surmonter pour atteindre une amélioration mesurable.

Am J Geriatr Psychiatry. Bharucha AJ et al. Intelligent assistive technology applications to dementia care: current capabilities, limitations and future challenges. 10 octobre 2008.

Retour haut de page