Evaluation écologique

Irina Fonareva et ses collègues, des départements de neuroscience comportementale et de neurologie de l’Université de santé et des sciences de l’Oregon (Portland), ont réalisé une évaluation écologique rapide (ecological mementary assessment) de dix-huit aidants de personnes atteintes de démence et vingt-trois non-aidants. L’environnement d’évaluation diffère de manière significative chez les aidants et les non aidants : à la maison, le stress perçu des aidants est plus élevé que chez les non-aidants. Les non-aidants ont une demande plus forte quant à leur situation lorsqu’ils sont au centre de recherche. Evaluer les personnes dans leur environnement naturel permet de mesurer les critères associés au stress avec davantage de sensibilité.

Fonareva I et al. Differences in stress-related ratings between research center and home environments in dementia caregivers using ecological momentary assessment. Int Psychogeriatr 2012; 24: 90-98. www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21777503.

Retour haut de page