Vers un test sanguin ?

ExonHit Therapeutics a présenté au Congrès international sur les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, à Salzbourg en Autriche, les premiers résultats de ses recherches sur le dépistage de la maladie d’Alzheimer. Le laboratoire affirme avoir atteint une première étape permettant de distinguer, à partir d’échantillons sanguins, les personnes atteintes de cette maladie. 
www.boursorama.com , 16 mars 2007

Trois biomarqueurs de la maladie d’Alzheimer

Actuellement, le dosage dans le liquide céphalo-rachidien de trois marqueurs est validé pour l’aide au diagnostic de la maladie d’Alzheimer : les protéines tau totales, les protéines tau hyperphosphorylées (P-tau) et le peptide Aβ42. Utilisés séparément, chacun de ces trois marqueurs a une sensibilité et une spécificité supérieures à 80%. Associés, ils permettent, lorsqu’au moins deux paramètres sur trois sont altérés, de prédire chez des personnes atteintes de troubles cognitifs légers l’évolution vers une maladie d’Alzheimer avec une spécificité supérieure à 90%. Ils restent cependant insuffisants pour faire le diagnostic différentiel entre maladie d’Alzheimer et une autre démence. Pour cela d’autres marqueurs devront être développés. 
Neurologie Psychiatrie Gérontologie , article de S. Schraen-Mashke, C. Crinquette, S. Bombois, F. Pasquier, A. Delacourte, L. Buée, B. Sablonnière, février 2007

Toujours plus maigre

Une perte de poids a été constatée chez 42,5% des cent-six personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer examinées dans une consultation mémoire et suivies par l’équipe du Dr F.Mahieux. Les taux de tumor necrosis factor alpha (une protéine de la famille des cytokines, qui provoque l’apoptose) étaient significativement plus élevés chez ces patients. La perte de poids était également associée à un score plus bas au MMSE, à l’existence d’une agitation et d’hallucinations.
La Lettre mensuelle de l’année gérontologique , février 2007 ; Psychol Neuro-Psychiatr Vieil , Mahieux et al., 2006

Les ruraux vieillissent aussi

Une équipe de chercheurs de Bordeaux (IFR99) lance, à partir du premier trimestre 2007 et pour une durée de six ans, une vaste étude épidémiologique auprès d’un échantillon de mille retraités agricoles de Gironde, âgés de plus de soixante-cinq ans. Cette étude portera principalement sur le vieillissement cérébral et en particulier sur les maladies neurodégénératives, en vue d’évaluer l’impact des conditions de vie du monde agricole et rural. AGRICA finance une large part de ce projet dont le budget total s’élève à un million d’euros.
La Lettre du Centre technique des institutions de prévoyance , février 2007

La surdité aggrave

Un groupe de recherche Alzheimer Presbyacousie (GRAP) vient d’être constitué. Il est composé d’ORL, de psychiatres, de gériatres et d’une équipe de soignants réunis au sein d’une association loi 1901. Son but est d’apporter une preuve scientifique à une hypothèse qui parait évidente : la presbyacousie avec gêne sociale, isolant la personne âgée, peut à elle seule entraîner des dégradations des fonctions supérieures. La maladie d’Alzheimer pourrait être révélée voire aggravée par cet enfermement.
La Revue de Gériatrie , tome 32 n°1, JF Langumier, L Vergnon, janvier 2007

Retour haut de page