Gérontopôle à Toulouse

Le premier gérontopôle sera implanté à Toulouse. L’objectif est de rassembler des équipes de recherche fondamentale et clinique autour de projets de recherche visant une meilleure prévention de la dépendance. Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes et les services de soins à domicile participeront aux protocoles de recherche clinique. Le ministre de la Santé avait annoncé, le 12 avril, la création de ces nouvelles structures, destinées à « insuffler une nouvelle dynamique à la recherche sur la longévité, mieux prévenir les maladies responsables de la dépendance et promouvoir un vieillissement en bonne santé ». 
Actualités sociales hebdomadaires , 20 avril 2007 ; La Lettre de Directions , 19 avril 2007

Délires, hallucinations : ça va s’aggraver

Scarmeas et Stern ont étudié une cohorte de quatre cent cinquante-six patients atteints de maladie d’Alzheimer probable, suivis trimestriellement pendant quatorze ans dans cinq centres des Etats Unis et de l’Union européenne, afin de déterminer si la présence de symptômes délirants ou d’hallucinations a une valeur prédictive de l’évolution de la maladie. La prévalence des symptômes délirants était de 34% en début d’observation et de 70% à la fin. Pour les hallucinations, les chiffres étaient respectivement de 7% et de 33%. Dans les deux cas, leur présence était associée à une élévation du risque de déclin cognitif.
La Lettre mensuelle de l’année gérontologique , mars 2007 

Homocystéine, vitamines et risque cardiovasculaire

Il est actuellement démontré qu’il existe une relation entre un niveau élevé d’homocystéine, l’infarctus du myocarde, l’accident vasculaire cérébral, la maladie thromboembolique veineuse et la maladie d’Alzheimer. Un niveau élevé d’homocystéine peut être lié à un déficit en vitamines B6, B12 et acide folique. Le rôle de l’homocystéine reste controversé. L’unité hémostase thrombose de l’Hôtel-Dieu de Paris fait le point (en français) de ce que l’on sait et de ce qui reste à éclaircir de ces interactions complexes. 
Sang Thrombose Vaisseaux. Vesin C et al, Homocystéine et risque cardiovasculaire , mars 2007.

Pour un Institut national sur le vieillissement

En juin 2001, en plein débat sur le financement de la dépendance, s’étaient tenues les Rencontres de la recherche sur le vieillissement. Tous les participants avaient été d’accord pour considérer que la France avait besoin « d’une véritable impulsion à la réflexion concernant le recherche sur le vieillissement ». Nombreux étaient également d’accord pour reprendre la proposition des rapports de la Promotion Nelson Mandela à l’ENA de la création d’un Institut national du Vieillissement. Depuis 2001, les blocages institutionnels l’ont emporté. Le nouveau débat, amorcé par le rapport Gisserot, pourrait fournir l’occasion de reprendre l’idée.
La Newsletter de l’institut Silverlife , 19 avril 2007

Retour haut de page