Perceptions de la population

Une étude a été menée par Alice Breining, du service de gériatrie du groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière de Paris, dans le cadre du plan Alzheimer 2008-2012, auprès de deux mille participants représentatifs de la population française. 93% des répondants pensent que la maladie d’Alzheimer peut être dévastatrice pour une famille. Ce sentiment de dévastation prévaut dans la population des personnes âgées de plus de soixante-quinze ans et chez celles qui connaissent une personne atteinte de la maladie. Si la population générale a une connaissance raisonnable de la maladie d’Alzheimer, elle est toujours incapable de reconnaître ses stades précoces. 95% des répondants considèrent que des difficultés à gérer ses papiers administratifs et à rentrer chez soi suggèrent une maladie d’Alzheimer débutante. 91% des répondants aimeraient connaître le diagnostic de maladie d’Alzheimer, s’ils en étaient atteints.  38% de la population connaît ou a connu au moins une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer dans leur cercle social. Les Français font confiance au gouvernement pour améliorer la prise en charge de la maladie d’Alzheimer. Pour les chercheurs, « la représentation générale de la maladie d’Alzheimer change de façon positive et, même si la maladie est perçue comme une calamité, la population pense que des solutions seront trouvées dans le futur. »

Breining A et al. Perception of Alzheimer's disease in the French population. J Nutr Health Aging 2014; 18(4): 393-399. Avril 2014. www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24676320.

Malades jeunes : un diagnostic inadéquat

Une étude nationale danoise, menée par le groupe de recherche sur les troubles de la mémoire du CHU de Copenhague, portant sur deux cents personnes âgées de moins de soixante-cinq ans, ayant un diagnostic de démence et tirées au hasard, montre que les critères cliniques de démence ne sont réunis que dans 70% des cas. Une procédure diagnostique acceptable n’est observée que dans 24% des cas.

Salem LC et al. Inadequate diagnostic evaluation in young patients registered with a diagnosis of dementia: a nationwide register-based study. Dement Geriatr Cogn Dis Extra 2014 ; 4(1): 31-44. Février 2014.

www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3977222/pdf/dee-0004-0031.pdf(texte intégral).

Diagnostic et soutien post-diagnostic en habitat rural

Anthea Innes, de l’Institut de la démence de Bournemouth (Royaume-Uni), et ses collègues, ont interrogé six personnes atteintes de démence et douze aidants familiaux sur leur expérience du processus de diagnostic. Les répondants souhaitent que le soutien après le diagnostic se développe et soit suivi. Sinon, le système ne ferait qu’enregistrer un effectif de personnes malades sans améliorer leur prise en charge.

Innes A et al. Dementia diagnosis and post-diagnostic support in Scottish rural communities: experiences of people with dementia and their families. Dementia (London). 2014 ; 13(2): 233-247. www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24599816.

Retour haut de page