Télécharger le rapport Piveteau-Casagrande.

La Fondation Médéric Alzheimer salue la publication du rapport Piveteau-Casagrande sur la promotion de la bientraitance et la lutte contre la maltraitance. On connaît l’importance de ce sujet dans le contexte de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées. Ce rapport a été remis le jeudi 24 janvier à Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et à Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des personnes handicapées.

Le rapport Piveteau-Casagrande propose des solutions concrètes pour comprendre le phénomène de maltraitance, pour mieux le prévenir et pour réagir plus rapidement et plus efficacement aux situations et aux phénomènes de maltraitance. Il témoigne d’une réelle préoccupation des pouvoirs publics pour la protection des personnes vulnérables et de leurs droits, enjeu majeur sur lequel la Fondation Médéric Alzheimer est investie depuis de nombreuses années.

La Fondation Médéric Alzheimer est heureuse d’avoir contribué à ce travail, notamment à travers son audition par la Commission conjointe du Haut Conseil de la famille, de l'enfance et de l’âge (HCFEA) et du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH).

Lors de cette audition, la Fondation a fait entendre les propos de personnes en difficulté cognitive sur le sujet de la bientraitance et de la maltraitance. Elle a également présenté ses travaux, menés avec le Conseil supérieur du notariat, pour sensibiliser les notaires à la problématique des troubles cognitifs et prévenir les situations de maltraitance financière. Ces travaux ont été rassemblés dans une brochure, mentionnée comme document ressource dans l’annexe du rapport remis aux deux ministres.

 

Retour haut de page