Sylvie Lelaurain

L'appel à candidatures pour le Prix Donateurs Initiatives locales 2018 de la Fondation Médéric Alzheimer visait à valoriser des actions réalisées en vue de :

Mobiliser, soutenir et renforcer les capacités sensorielles des personnes ayant des troubles cognitifs
 

GRAND PRIX : 10 000 €

Cuisine mobile et ateliers culinaires pour tous

Cet établissement s’appuie sur une pluralité d’actions pour solliciter les capacités sensorielles des résidents. Dernière initiative en date : la création d’une cuisine mobile permettant de réaliser des ateliers culinaires, même dans les chambres des résidents isolés et/ou alités. Dans les espaces collectifs, l’arrivée de la cuisine mobile interpelle. Les odeurs de cuisson invitent chacun à prendre part aux préparations, les commentaires et les conseils s’échangent dans une ambiance conviviale. Préparer un « apéro festif », un fondant au chocolat ou des crêpes pour le goûter, sont autant de moyens de se rendre utile aux autres en suscitant le plaisir de la dégustation.

Résidence Michel Grandpierre (MBV) – Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime)

 

1er prix ex æquo : 6 000 €

Musicothérapie en EHPAD

Parmi les diverses actions réalisées, l’équipe de cet établissement a su mobiliser, au travers d’une offre graduée, les ressources de la musique et du chant pour améliorer la qualité de vie des résidents. Les ateliers de musicothérapie, l’atelier danse, les « salons musicaux », la chorale et les interventions musicales dans les chambres en faveur des personnes isolées et/ou alitées, permettent une sollicitation sensorielle riche pour un nombre important de participants. À la fois source d’émotions positives, d’apaisement et invitation à la rencontre, cette approche est considérée comme un soin à part entière par l’établissement.

La Maison des Micocouliers (ADEF Résidences) – Roquebrune-sur-Argens (Var)

 

1er prix ex æquo : 6 000 €

Les plaisirs de la baignade

Chaque semaine, plusieurs professionnels de ces établissements accompagnent des résidents pour (re)découvrir les plaisirs de la baignade dans une piscine adaptée, située à proximité. Réalisés dans une ambiance ludique, les exercices proposés sont source de détente, favorisent l’autonomie fonctionnelle et permettent de minimiser les douleurs ressenties par certains participants. Cette expérience commune favorise l’empathie, la coopération entre les baigneurs et la création de souvenirs communs. Une activité ouverte à tous les résidents, y compris en fin de vie.

Maisons de retraites publiques de Frontignan – La Peyrade – Frontignan (Hérault)

 

2e prix : 5 000 €

Médiation animale pour tous grâce à la ferme pédagogique

La mise en place de cette mini-ferme dans le jardin de l’établissement permet à l’ensemble des résidents de profiter des bienfaits de la médiation animale. Espace ouvert et librement accessible, il a été conçu pour que chacun puisse
contribuer au bien-être des animaux, selon ses capacités et sa volonté. Accompagnés ou non, les résidents qui fréquentent ce lieu bénéficient d’une stimulation naturelle de leurs capacités sensorielles et de l’apaisement qu’apporte le
contact avec l’animal. L’implication de l’équipe contribue à la réussite de cet espace qui attire également les familles et les jeunes enfants.

EHPAD La Colombe (Korian) – Gigean (Hérault)

 

3e PRIX : 3 000 €

Une pluralité d’activités pour favoriser la stimulation sensorielle

Afin d’améliorer son accompagnement et compléter les actions déjà existantes, cet établissement a fait appel à des professionnels extérieurs pour réaliser des ateliers favorisant le bien-être physique et psychique des résidents.
Sophrologie, reiki, zoothérapie, zoo animation et atelier floral, sont source d’apaisement, d’ouverture aux autres et de soutien des capacités présentes. Au-delà des bénéfices individuels, c’est aussi l’ambiance générale de la structure qui profite des apports de ces ateliers.

EHPAD Le Tournebride (Groupe SOS) – Hayange (Moselle)

 

 

Retour haut de page