Chaque année, la Fondation soutient les jeunes chercheurs en troisième cycle par l’attribution de bourses doctorales pour leurs travaux de recherche universitaire dans le domaine de la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées.

De plus, elle récompense, par l’attribution d’un prix de thèse, de jeunes docteurs ayant achevé leurs travaux de thèse dans des disciplines telles que la philosophie, le droit, l’éthique, la sociologie, les sciences politiques, l’économie, la psychologie, l’ethnologie, l’anthropologie...

 

Lauréats 2018

La cérémonie annuelle de remise des prix et bourses doctorales de la Fondation Médéric Alzheimer s'est tenue le 27 novembre 2018 à Paris.

 

Prix de thèse

Céline Racin

De l’hospitalisation à l’institutionnalisation des soins de longue durée dans le grand vieillissement, étude clinique, psychopathologique et projective du "travail de dépendance".
Psychologie, Université Paris Descartes.
Sous la direction du professeur Benoît Verdon.
2 500 €

Lisa Quillion-Dupré

Usage de la tablette tactile par les personnes âgées : une approche écologique de l’évaluation et de l’aide à l’apprentissage.
Sciences cognitives, Université Grenoble-Alpes.
Sous la direction du docteur Vincent Rialle .
2 500€

 

Prix de master 2

Frédéric Bannerot

Perception et attentes des proches aidants de personnes atteintes de pathologies neurodégénératives sur les partenariats avec les institutions de santé permettant d’accéder à du temps de répit sans frais.
Sciences et technologies mention santé, Université Pierre-et-Marie-Curie.
Sous la direction du professeur Monique Rothan-Tondeur.
3 000€

Arielle Gondonneau

Ces ‘‘cas à gérer’’ : trajectoires et accompagnement de la vulnérabilité des personnes âgées suivies en gestion de cas à la MAIA Nord de Seine Saint-Denis.
Sociologie, Université de Lille.
Sous la direction du professeur Vincent Caradec.
2 000€

Morgane Gustowski

Impact de l’émotion sur les capacités de communication d’un patient atteint de démence de type Alzheimer au stade modéré.
Orthophonie, Université Claude Bernard - Lyon I.
Sous la direction de monsieur Thierry Rousseau.
Mention spéciale.


Bourses doctorales

Kévin Polet

Cognition sociale et pathologies neurodégénératives : exploration des mécanismes neurofonctionnels et applications cliniques.
Psychologie, Université de Nice-Sophia-Antipolis.
Sous la direction de Galina Iakimova.
10 000 €

Hélène Villars

Impact d’une intervention de type éducation thérapeutique adressée au couple aidant-aidé dans la maladie d’Alzheimer sur la qualité de vie du patient et de son aidant.
Santé publique, Université Toulouse III - Paul Sabatier.
Sous la direction de Maria-Eugenia Soto-Martin.
10 000 €

Mathieu Noir

Socialisation des proches aidants à une maladie neurodégénérative et cadrages des trajectoires d’aide.
Sociologie, Université Lumière-Lyon II.
Sous la direction d’Isabelle Mallon.
10 000 €

 

Bourses renouvelées en 2018

Pearl Morey

Géolocaliser les personnes âgées – Enquête sociologique sur la tension entre la liberté de circulation et la sécurité des résidents accueillis en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.
Sociologie, École des hautes études en sciences sociales (EHESS).
Sous la direction de Catherine Le Galès et Marc Bessin.
10 000 €

Manon Labarchède

Habitat et maladie d’Alzheimer : architecture et appropriation spatiale et territoriale.
Sociologie, option Architecture, Université de Bordeaux.
Sous la direction de Guy Tapie et Muriel Rainfray.
10 000 €

 

Lauréats des années précédentes

 

Retour haut de page