Pour la quatrième année consécutive, l’association France Alzheimer et maladies apparentées et la Fondation Médéric Alzheimer ont organisé en partenariat le prix :

 Maladie d’Alzheimer : rôle et place des familles en établissement d’hébergement

Quatre prix ont été remis lors de la cérémonie annuelle de remise des Prix et bourses doctorales de la Fondation Médéric Alzheimer qui s'est tenue le 27 novembre 2018 à Paris.

 

1er prix : 4 000 €

Aidant en EHPAD : quelle est ma place ?

C’est en constatant les difficultés des familles à poursuivre leur rôle d’aidant lorsque leur proche entre en établissement que cette équipe a mis en œuvre, avec l’équipe mobile gériatrique externe de l’hôpital Broca, un programme de formation pour les proches aidants de résidents de différents EHPAD de Paris. Élaboré avec des familles, ce programme propose sept ateliers au cours desquels les participants peuvent mieux comprendre le fonctionnement de l’EHPAD, aborder des thèmes qui les préoccupent : les troubles cognitifs, l’alimentation, la fin de vie. Les échanges dans le groupe sont aussi l’occasion de relativiser son propre vécu et ainsi d’ouvrir de nouvelles pistes de collaboration avec les équipes.

EHPAD Péan (Groupe ACPPA) – Paris

 

2e prix : 3 000 €

Améliorer l’alimentation des résidents en impliquant les familles

En créant les « bouchées enrichies adaptées », l’équipe de cet établissement aide les familles à lutter contre le risque de dénutrition de leur parent. La mise en place de vitrines réfrigérées, où ces bouchées sont en libre-service, permet aux familles de leur proposer une collation à toute heure du jour (et de la nuit). L’atelier « Top chef 60 » réunit des couples pour élaborer ensemble des recettes en lien avec leurs habitudes de vie. Autant d’actions qui contribuent à redonner aux proches aidants un sentiment d’utilité et les aident à mieux trouver leur place dans l’établissement.

EHPAD Foyer Notre-Dame du Puyraveau – Champdeniers-Saint-Denis (Deux-Sèvres)

 

3e prix ex æquo : 2 000 €

Faire vivre une ambiance familiale

Cet établissement a mis en oeuvre une pluralité d’actions (groupe d’entraide entre familles, sorties et mini-séjours, lieux dédiés aux proches aidants, prise de responsabilités des familles dans les animations, co-création d’une carte des vins, etc.) qui témoignent de l’esprit d’ouverture et de souplesse de l’équipe et qui contribuent à faire vivre une ambiance familiale. Une équipe qui n’hésite pas à associer les familles aux grands « chantiers » de la vie de la structure (projet d’établissement et conception architecturale des nouveaux locaux), aidant ainsi chacun à retrouver du « pouvoir d’agir ».

EHPAD La Bonne Eure – Bracieux (Loir-et-Cher)

 

3e prix ex æquo : 2 000 €

Participer aux soins de bien-être pour renforcer le lien familial

Afin d’aider les familles à maintenir le lien avec leur proche lorsque la communication verbale devient difficile, l’équipe de cet établissement leur a proposé de participer aux soins de bien-être destinés à leur parent. Grâce au transfert de compétences, les familles ont pu dépasser leurs hésitations et s’approprier pleinement cette nouvelle approche. Avec cette initiative, elles retrouvent un rôle positif auprès de la personne aimée dont elles contribuent à renforcer l’estime de soi, y compris dans les situations de fin de vie.

Les Parentèles – La Ville-du-Bois (Essonne)

 

Retour haut de page