Soutien à domicile : les interventions complexes pour améliorer la qualité de vie

Un groupe expert coordonné par Martin Orrell, du département de santé mentale de l’University College de Londres, publie un volumineux rapport pour l’Institut national de la recherche sur la santé britannique intitulé : « Soutien à domicile : les interventions pour améliorer la qualité de vie dans le domaine de la démence (programme SHIELD) : preuves scientifiques, développement et évaluation des interventions complexes. Les auteurs évaluent plusieurs interventions. Un programme de stimulation cognitive d’entretien pour des personnes atteintes de démence améliore la qualité de vie et la cognition de personnes traitées par des médicaments spécifiques, avec un rapport coût-efficacité favorable ; une journée de formation des professionnels et des formations de suivi aide les équipes à progresser et améliore leur sens de la compétence. Un programme de soutien des aidants et un programme intitulé « Se souvenir d’hier, accompagner aujourd’hui » améliorent la qualité de vie des personnes malades, mais pas celle des aidants, pour un coût élevé. La gestion de cas réduit le nombre d’entrées en établissement d’hébergement et réduit les troubles comportementaux. Pour gérer les crises, les professionnels suggèrent des interventions coûteuses, les aidants privilégient la formation et le soutien, et les personnes atteintes de démence souhaite du soutien familial, des adaptations du domicile et l’utilisation de technologies. Un manuel de prise en charge facile à comprendre, destiné à des équipes de gestion de crise à domicile pour prévenir les hospitalisations des personnes atteintes de démence.

Orrell M et al. Support at Home: Interventions to Enhance Life in Dementia (SHIELD) – evidence, development and evaluation of complex interventions. Programme Grants Appl Res 2017; 5(5). Février 2017. https://njl-admin.nihr.ac.uk/document/download/2009684(texte intégral, 184 p.).

Retour haut de page