Les professionnels ruraux face à la maladie d’Alzheimer

Le projet Mapéru (prise en charge de la maladie d'Alzheimer dans les périphéries rurales des départements à dominante urbaine), soutenu par la Fondation Plan Alzheimer, est coordonné par Christian Pihet, de l’unité « Espaces et Sociétés » (ESO 6590) à l’Université d’Angers, en collaboration avec l’École des hautes études de santé publique de Rennes. Les territoires retenus regroupent des communautés de communes de la Loire, du Rhône, de l’Ille-et-Vilaine, de Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire. Mickaël Blanchet, docteur en géographie, chargé de recherche et de développement au REIACTIS (Réseau d’études international sur l’âge, la citoyenneté et l'intégration socio-économique) et chercheur associé au Laboratoire lorrain des sciences sociales, présente les résultats de ce projet. Il conclut : « les investigations auprès des directions d’hôpital, de maisons de retraites médicalisées et de services de soins infirmiers ont clairement mis en avant l’impact de la maladie sur les marges de manœuvre et les besoins des établissements ruraux. Devant ces besoins, les établissements des territoires ruraux présentent un faible niveau de spécialisation et n’ont que le choix de favoriser l’équilibre de la structure au détriment des demandes d’intégration des malades. En effet, quel que soit le territoire d’étude, il existe en matière de détection et de prise en charge de la maladie, une demande d'information et d'orientation structurée en direction des structures hospitalières locales. Dans ce jeu, les structures hospitalières assurent un rôle de coordination et d’orientation entre le domicile et l'entrée en maison de retraite médicalisée et pallient le manque de coordination entre domicile et accueil et entre les maisons de retraites médicalisées locales. Pour ces dernières, la faible participation aux tentatives de dynamiques locales (appels à projet, action de prévention Alzheimer) et l’isolement avoué de certaines structures, posent la question des capacités économiques et professionnelles de ces établissements, attestent du maintien des cloisonnements sectoriels et professionnels en milieu rural et posent, in fine, la question dans ces espaces de l’adaptation et de l'accessibilité des dispositifs de spécialisation et de coordination du plan Alzheimer. »

Blanchet M. Les professionnels ruraux face à la maladie d’Alzheimer. Chapitre du rapport

de recherche relatif à la prise en charge de la Maladie d’Alzheimer en milieu rural. 2016.

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01340400, 1er juillet 2016 (texte intégral).

Retour haut de page