Menace sur nos neurones - Alzheimer, Parkinson... et ceux qui en profitent, de Marie Grossman et Roger Lenglet

Alzheimer, Parkinson, sclérose en plaques, autisme : pour la biologiste Marie Grosman et le journaliste Roger Lenglet, « les causes du fléau sont parfaitement identifiées et documentées par les scientifiques » : ce sont les agressions chimiques et physiques de l’environnement, soutiennent-ils. « Un cocktail neurotoxique explosif qui met en cause une kyrielle d’industries : aluminium dans l’eau, mercure dans nos bouches, PCB et pesticides dans nos aliments, solvants et particules ultrafines dans l’air ». « Mais les autorités préfèrent regarder ailleurs », et des « raisons scandaleuses » (des lobbies industriels) paralysent la prévention.

Grossman M et Lenglet R. Menace sur nos neurones - Alzheimer, Parkinson... et ceux qui en profitent Arles : Actes Sud. 283 p. ISBN : 7 septembre 2011.

L’enquête SHARE : bilan et perspectives, de l’IRDES (2)

Des travaux menés par Roméo Fontaine, dont l’originalité est de tenir compte de l’interdépendance des comportements d’aide au sein de la famille, montre que la moindre implication de certains individus est parfois compensée au sein d’une même famille par une implication plus fréquente des autres. Ce résultat pourrait suggérer que l’aide informelle pourrait être en mesure de s’ajuster aux chocs démographiques et sociaux touchant la famille. Un modèle de micro-simulation utilise déjà les données de l’enquête SHARE pour projeter les dépenses de soins de longue durée et le partage entre aide formelle et informelle à l’horizon 2030. D’autres travaux montrent qu’exercer une activité professionnelle et apporter de l’aide apparaissent comme deux activités concurrentes. L’aide informelle et l’aide professionnelle sont-elles substituables ou complémentaires ? Les données SHARE semblent indiquer une relation de substituabilité dépendant du type d’aide et du niveau d’incapacité de la personne aidée. L’aide familiale ne peut se substituer à l’aide professionnelle quand la dépendance devient sérieuse.

L’enquête SHARE : bilan et perspectives. Actes du séminaire organisé par l’IRDES à Paris au ministère de la recherche le 17 mai 2011. Rapports de l’IRDES 1848, septembre 2011. www.irdes.fr/Share, www.share-project.fr.  Fontaine R. Aider un parent âgé se fait-il au détriment de l’emploi ? Retraite et société 2009 ; 58 : 31-61. www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=RS_058_0031Fontaine R, Gramain A et Wittwer J. Providing care for an elderly parent : interactions among siblings ? Health Econ 2009; 18(9): 1011-1029. Janvier 2009. www.ined.fr/fichier/t_telechargement/22219/ (texte intégral).

L’enquête SHARE : bilan et perspectives, de l’IRDES (1)

L’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (IRDES) publie les actes d’un séminaire organisé au ministère de la Recherche le 17 mai 2011 et consacré aux résultats de l’enquête européenne SHARE (Survey of Health, Ageing and Retirement), dont le principal objectif est d’éclairer les questions posées aux sociétés européennes et à leurs systèmes de protection sociale par l’allongement de la durée de la vie.  A terme, l’étude devrait permettre de collecter des données auprès de soixante mille personnes dans vingt pays. Les chercheurs peuvent accéder gratuitement aux données sur Internet. Trois cent cinquante articles scientifiques ont déjà été publiés. La prise en charge de la dépendance fait l’objet de deux pistes de recherche principales : la première, relative au rôle des aidants familiaux, interroge les modalités de financement de ce travail informel et les possibles conséquences sur le marché du travail ; la seconde se focalise sur le rôle du logement pour les personnes âgées. Les chercheurs proposent également une approche de la dépendance par le concept de fragilité.

L’enquête SHARE : bilan et perspectives. Actes du séminaire organisé par l’IRDES à Paris au ministère de la recherche le 17 mai 2011. Rapports de l’IRDES 1848, septembre 2011. www.irdes.fr/Share, www.share-project.fr. 

Creative approaches in dementia care, coordonné par Hillary Lee et Trevor Adams

Jane Verity et Hillary Lee, directrice générale et présidente de Spark for Life, ont développé au sein de la Fondation Dementia Care Australia, une approche systémique de l’accompagnement des personnes atteintes de démence. Leur ouvrage explore comment les arts et les traitements non médicamenteux peuvent être utilisés pour encourager l’expression des personnes malades dans la vie quotidienne. Il s’agit de « ranimer l’étincelle de la vie » (re-igniting the spark of life) à travers trois programmes : des interventions thérapeutiques de groupe, la formation de leaders-facilitateurs, et une formation pour toutes les personnes en lien avec l’organisation.

Lee H et Adams T (coord). Creative approaches in dementia care. www.dementiacareaustralia.com, septembre 2011. Verity J et Lee H. Re-igniting the spark of life: a philosophy and whole systems approach. J Dementia Care 2011; 19(5): 24-27. Septembre-octobre 2011.

Concevoir des jeux de stimulation cognitive pour malades d'Alzheimer, de Nicole Lairez-Sosiewicz

« Les activités habituelles des personnes âgées institutionnalisées ne conviennent pas aux malades Alzheimer parce que peu adaptées à leurs pertes cognitives. Il faut donc trouver d'autres activités, d'autres jeux que le marché ne propose pas encore de façon ciblée. Le temps manque aux animateurs pour créer de nouveaux jeux, et souvent ils doivent se contenter des sempiternels lotos ou dominos », écrit Nicole Lairez-Sosiewicz, formatrice et ancienne élève des Beaux-arts. Elle propose, dans cet ouvrage, d’« imaginer, inventer, adapter, concevoir des jeux capables de stimuler les fonctions cognitives des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, être le témoin de leur métamorphose lorsqu'ils s'impliquent dans le jeu, qu'ils retrouvent une vie sociale, qu'ils sont valorisés et prennent du plaisir ».

Lairez-Sosiewicz N. Concevoir des jeux de stimulation cognitive pour malades d'Alzheimer-Personnes désorientées et Alzheimer.  Lyon : Chronique sociale.
96 p. ISBN : 978-285008-893-3. Octobre 2011. www.chroniquesociale.com/concevoir-des-jeux-de-stimulation-cognitive-pour-malades-d-alzheimer__index--3004710--3005092--3004708--cata.htm. www.agevillagepro.com, 26 septembre 2011.

Retour haut de page