Depuis sa création en 1999, la Fondation Médéric Alzheimer a produit plus de 80 articles dans des revues scientifiques nationales et internationales et a soutenu plus de 420 projets de terrain,140 projets de recherche en sciences humaines et sociales et en santé publique. De cette expérience, elle a tiré quatre principes d'action majeurs.

 

 

Pluridisciplinarité

Compte tenu du caractère multifactoriel des syndromes démentiels et de la dimension sociétale de la maladie d'Alzheimer, la FMA est convaincue de l’importance de privilégier une approche globale et interdisciplinaire qui mobilise toutes les disciplines, tous les métiers et tous les acteurs de la société pouvant concourir à retarder la perte d’autonomie et permettre de «mieux vivre» avec un handicap cognitif. Ce prisme large englobe, dans un souci de complémentarité, les disciplines bio-médicales et le champ des sciences humaines et sociales dans lequel la Fondation a développé une compétence particulière.

 

Évaluation

Les professionnels de terrain mettent régulièrement en oeuvre des interventions non médicamenteuses inovantes. Or il est très difficile d'évaluer ou prouver l'impact de ces actions. A l'heure actuelle, on manque encore d'indicateurs, de critères, d'outils et de méthodes partagés par tous les acteurs pour évaluer l'impact de ces interventions. Leur évaluation, qui doit être effectuée sur les plans quantitatif mais également qualitatif, n'est pas encore procédée de manière systématique.

La Fondation travaille à promouvoir l'élaboration et l'adoption de méthodes partagées afin de mener des expérimentations avec évaluation d'impact dont le résultat pourrait faciliter l'objectivation et la formatlisation de solutions innovantes bénéfiques aux personnes par la mesure et l'expérimentation. 

 

Dissémination

C'est de la capacité à décrire de manière précise des outils, des approches, des solutions innovantes et à mesurer leur impact que dépend leur diffusion dans des conditions optimales.

Par ailleurs la fructualisation croisée entre recherche académique, recherche appliquée et innovation de terrain est fondamentale. La recherche doit se nourrir des pratiques, et les pratiques doivent s’appuyer sur les résultats de la recherche. Grâce à sa connaissance approfondie et de l'ensemble des acteurs, la FMA a la capacité de nouer des alliances originales entre la recherche en sciences humaines et sociales et l'innovation de terrain et concourt à la diffusion des connaissances. Cela aussi bien en France qu’à l’étranger. 

 

Ouverture 

Depuis sa création, la Fondation Médéric Alzheimer dispose d'une large ouverture internationale à travers ses réseaux de chercheurs et d'acteurs.

Elle participe, aux côtés de l’Agence nationale de la recherche, à l’appel à projets européen en sciences humaines et sociales lancé par l’Initiative européenne dédiée à la recherche sur les maladies neurodégénératives (JPND).

Elle s’est alliée avec la Fondation Robert Bosch (Allemagne) et la Fondation Roi Baudouin (Belgique) pour récompenser, dans toute l’Europe, des actions concrètes permettant de valoriser l’expertise des personnes malades (European Foundations’ Initiative on Dementia).

Elle a organisé un prix international en partenariat avec Alzheimer’s Disease International pour promouvoir l’évaluation rigoureuse des thérapies non médicamenteuses.
 

http://www.efid.info/

 

    Retour haut de page