Articles reçus du 01 avril 2022 au 30 avril 2022
Numéro 190

Fin 2020, en plein cœur de la crise sanitaire, la DREES* a interrogé plus de 4 000 personnes afin de recueillir leur avis sur les politiques sociales et de santé. Même si les avis divergent sensiblement en fonction du profil de la personne interrogée, il en ressort un attachement fort au système et un soutien aux structures de soins et aux professionnels de santé.

Les Français sont ainsi 72 % « à souscrire à l’opinion qu’il n’y a pas de raison de limiter les dépenses de santé car la santé n’a pas de prix” », et 77 % à penser qu’il est normal de « dépenser plus pour la santé ». 64 % estiment qu’il est « important de maintenir au niveau actuel les prestations et remboursements d’assurance maladie que de réduire le déficit de la Sécurité sociale ».

Les personnes vulnérables souhaiteraient quant à elles une intervention plus importante de l’État. Enfin, malgré le soutien au système de soins, « six personnes sur dix continuent de penser que le système de Sécurité sociale coûte trop cher à la société ».

*DREES : Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques

Source : https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/publications-communique-de-presse/etudes-et-resultats/un-attachement-accru-des-francais-au-modele

Retour haut de page