© Leo de Bock/Expertisecentrum Dementie Vlaanderen

Un rendez-vous citoyen, positif et inclusif

Vous êtes concerné par la maladie d’Alzheimer ? Vous accompagnez un proche malade ? Vous souhaitez tout simplement avoir un autre regard sur la maladie ?

Si la recherche médicale avance et est porteuse d’espoir, aujourd’hui, on ne guérit pas encore de la maladie d’Alzheimer. Pour les personnes malades et leurs proches aidants, il faut donc apprendre à vivre avec la maladie.

J’y pense… puis j’oublie, votre nouveau rendez-vous mensuel pour mieux vivre avec la maladie d’Alzheimer, est à retrouver sur la chaîne Canal DELTA 7, la web TV de DELTA 7 pour l’autonomie.

Proposée par l’association DELTA 7 et la Fondation Médéric Alzheimer, l’émission est animée par un professionnel de l’accompagnement, Christophe Reintjens, neuropsychologue et responsable du centre de formation Eval'zheimer.

Échanger, partager, transmettre… Une volonté commune : en finir avec les préjugés sur la maladie d’Alzheimer !

Retrouvez les émissions de J’y pense... puis j’oublie

Émission du 15 juin 2021

Jean-Bernard Mabire, responsable de projet Living Lab à la Fondation
Paule Lebay, membre de la Fédération Francaise Jardins Nature et Santé et créatrice du blog Plus de vert less béton

Un jardin à visée thérapeutique permet de rentrer dans une autre dynamique : on replace la nature et le vivant comme tiers soignant.

Paule Lebay

 

Émission du 18 mai 2021

Olivier Coupry, gérontologue, responsable projets innovation sociale à la Fondation
Margot Miot, professeure d’activités adaptées, responsable départemental Vendée de Siel Bleu
Renato Walkowiak, manager du LSC Tennis de Table, fondateur du programme Ping4Alzheimer

Ping4Alzheimer a commencé en 2018. L’objectif était d’aider les personnes différemment grâce à une aventure sportive. Le côté inclusif au sein du programme est très présent, ce n’est pas seulement une activité parmi tant d’autres. Les personnes malades partagent avant tout un moment de vie. Chaque personne fait de ce club le sien et s’approprie le lieu : carte de licencié, carte d’adhérent, venue une à deux fois par semaine, avec ou sans proche aidant… Ce rapport de confiance est très important !

Renato Walkowiak

 

Émission du 13 avril 2021

Dr Jean-Pierre Aquino, gériatre, délégué général SFGG, conseiller spécial de la Fondation
Dr Laurence Arrouy, urgentiste à l’hôpital Ambroise Paré
Lysiane, personne malade jeune Alzheimer et Philippe, son mari

Christophe Reintjens reçoit Jean-Pierre Aquino pour répondre à la problématique de l’accueil aux urgences des personnes vivant avec la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée. Repérage des troubles cognitifs, reconnaissance des aidants, formation et sensibilisation des équipes soignantes, adaptation de l’environnement, prise en compte globale de la personne…
Jean-Pierre Aquino nous donne des préconisations concrètes, qui sont à retrouver dans le guide Repères Alzheimer 3.

Il s’appuie notamment sur le témoignage de Lysiane, personne malade jeune Alzheimer et de son mari Philippe, proche aidant. Lysiane a vécu deux expériences marquantes à l’hôpital, qui la « travailleront » de longues semaines.

Enfin, Laurence Arrouy nous explique le fast-track mis en place au service d’accueil des urgences de l’ hôpital Ambroise Paré, un outil de repérage qui améliore la qualité de la prise en soin des personnes âgées et diminue leur temps d’attente.

Les hôpitaux français ont conscience d’une adaptation nécessaire à la population vieillissante présentant des troubles cognitifs puisque cette population fréquente de manière régulière les services d’urgences. Un certain nombre d’hôpitaux ont modifié leur organisation et proposent des services adaptés à ces personnes qui se doivent d’être pris en compte. Autant d’initiatives qui vont dans le bon sens et qui méritent d’être largement répandues !

Jean-Pierre Aquino

 

Émission du 9 mars 2021

Dr Alain Bérard

Aujourd’hui, 1,2 million de personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer en France. S’ajoutent à ce nombre plus de 2 millions de proches aidants qui les soutiennent dans leur vie de tous les jours.

Symptômes, diagnostic, parcours de soin, accompagnement médico-social… Alain Bérard nous livre un panorama de cette maladie qui bouleverse le quotidien des personnes qui en sont atteintes mais aussi celui de leurs aidants familiaux. Il nous donne également, au gré des échanges, des clés pour mieux appréhender la maladie.

Il y a une philosophie de base qui est de vivre pleinement sa vie. Maintenir son autonomie, préserver ses fonctions cognitives, avoir une vie sociale, être dans un habitat adapté... Tout cela doit rester possible pour la personne malade. C’est aussi pratiquer une activité physique adaptée, visiter un musée, aller au cinéma... Compte tenu du contexte sanitaire, c’est aujourd’hui compliqué mais il faut garder cette ambition intacte.

Alain Bérard

Retour haut de page