36 services à domicile ont reçu le label NF Service, 15 dossiers sont en cours. 
On sait que cette démarche qualité est devenue obligatoire pour les associations autorisées. www.agevillagepro.com, 21 novembre 2005 
4 052 conventions tripartites signées au 31 août 2005. 
70% des maisons de retraite publiques autonomes, 10% des logements-foyers. Les groupes d’établissements privés commerciaux sont beaucoup plus avancés que les maisons de retraite indépendantes. www.agevillagepro.com, 21 novembre 2005 
88% des Français sont favorables au soin à domicile. 
70% préféreraient être soignés à domicile plutôt qu’à l’hôpital, en cas de maladie ou d’accident, 81% en cas de troubles liés au grand âge ou à la dépendance. Sondage SOFRES commandé par le syndicat professionnel des dispositifs de soins médicaux.www.agevillage.com, 16 novembre 2005 
Les plus de 60 ans : 17 millions en 2020 ( 40% en 20 ans) et 21,5 millions en 2040. 
Les plus de 80 ans : 7 millions en 2040. Chiffres fournis par le rapport de la Cour des Comptes. 
www.agevillage.com, 16 novembre 2005 
"5% des maisons de retraite ont des dysfonctionnements inacceptables" 
(Pascal Champvert, président de l’ADEHPA). "En France, le taux d’encadrement pour dix résidents est de quatre auxiliaires, contre huit en Allemagne et dix dans les pays scandinaves" (JC.Marian, PDG d’Orpea, premier groupe privé sur le secteur). Le Monde , 15 novembre 2005 
Officiel canicule : 15 000 morts. 
L’INSEE a confirmé, le 2 novembre, les estimations généralement admises sur la surmortalité due à la canicule de 2003. L’année 2003 a également été marquée par une diminution des mariages (moins 25 000 en un an), une augmentation des divorces (43 divorces pour cent mariages, contre 39 en 2002) et des PACS. www.agevillagepro.com, 12 novembre 2005 
68% des Français s’estiment assez bien ou très bien informés sur les risques liés à la dépendance. 
Mais 69% des plus de 45 ans ne pensent pas être capables de faire face aux frais supplémentaires liés à la dépendance. 77% n’ont pas anticipé le risque. 75% estiment que l’aide de l’Etat ne sera pas suffisante pour couvrir ces frais. Chiffres provenant d’une enquête IPSOS pour l’assureur AGF. 
www.agevillage.com, 24 octobre 2005 
16% des lits habilités à l’aide sociale sont occupés réellement par des personnes relevant de cette aide. 
C’est pourquoi le SYNERPA (maisons de retraite privées commerciales) approuve l’ordonnance de simplification du droit qui stipule que, si un établissement habilité peut prouver que depuis plus de trois ans plus de 50% de sa population ne relève pas de cette aide, il pourra partiellement se déconventionner. www.agevillagepro.com, 24 octobre 2005 
29% de plus de 65 ans en 2050, contre 16% en 2000. 
Soit un quasi doublement : 18,7 millions de personnes, alors que l’ensemble de la population n’augmenterait que de 9%. Triplement pour les plus de 75 ans, quadruplement pour les plus de 80 ans. Chiffres   de l’INSEE. Décideurs en gérontologie , octobre 2005 
Aide sociale départementale : plus d’un million de personnes âgées. 
98% au titre de l’APA ( 12% sur un an), 2% au titre de l’allocation compensatrice pour tierce personne. 535 000 bénéficiaires d’une aide à domicile ; 488 000 en établissement. www.agevillagepro.com, 11 octobre 2005 
Emploi à domicile : 170 000 particuliers employeurs au titre de l’APA 
Au total, tous dispositifs confondus, 1,7 millions d’employeurs, soit une hausse de 5% en un an www.agevillagepro.com, 11 octobre 2005 
15,4% des infirmiers et 13,3% des aides soignants français songent régulièrement à quitter leur profession. 
Plus de 50% des agents de la fonction publique hospitalière doivent partir à la retraite d’ici 2015. SantéSocial , octobre 2005 
19,5% des personnels soignants trouvent le travail de nuit "plus fatigant", 31,25% "stressant", 23,4% "intéressant". Dans 98% des cas, c’est une femme qui assure le travail de nuit. Elle a, en moyenne quarante-deux ans, est mariée et a des enfants. Décideurs en gérontologie , octobre 2005 
1,4 millions de personnes sont assurées contre le risque dépendance. 
Ce qui représente 240 millions d’euros de primes annuelles. Quatre opérateurs couvrent 90% du marché. Tels sont du moins les chiffres publiés par Protection sociale . La Mutualité française fournit des chiffres plus optimistes : la France compterait aujourd’hui 2,7 millions d’assurés, 1,2 à titre individuel et 1,7 à titre collectif. Elle représenterait le deuxième marché de l’assurance dépendance privée dans le monde, derrière les Etats-Unis. afim , 9 novembre 2005  ; Protection sociale , 19 octobre 2005 
Sur près de 12 000 retraités ayant effectué un bilan de santé dans un centre AGIRC-ARRCO entre 2001 et 2003, 38% ont découvert une pathologie dont ils n’avaient pas connaissance. Pourtant à peine 7% se considéraient alors "en mauvaise santé". Pour tous les autres, leur état de santé était correct (49%), bon (39%), voire excellent (5%) Protection sociale , 19 octobre 2005 
37% du parc actuel en maisons de retraite est actuellement composé de chambres individuelles de moins de seize mètres carrés, de chambres doubles de moins de vingt mètres carrés, de chambres à trois lits et plus. Soit 196 000 places pour le moins "inadaptées". www.agevillagepro.com, 24 octobre 2005 
Trouver une place en maison de retraite : un enfer à partir de 2007. 
C’est ce qu’affirme la Fédération hospitalière de France, qui plaide pour une régulation des tarifs d’hébergement, certains trop hauts (100 à 140 euros par jour dans le privé à Paris), d’autres trop bas (38 à 40 euros par jour dans le public dans certaines villes de province). www.agevillage.com, 10 octobre 2005 
Six à douze mois d’attente pour entrer en maison de retraite, 
obligation de prendre la première place disponible, alors que 200 000 places ont été jugées "indignes" par l’ex-ministre de la Santé Hubert Falco. Quinze minutes maximum pour une toilette. Augmentations brutales de prix jusqu’à plus de 35% en quatre ans (1 800€ en province, 3 000€ en région parisienne). Que Choisir , octobre 2005 ; www.agevillage.com , 3 octobre 2005 
67,5 jours de patience en moyenne avant d’être reçu pour une consultation mémoire, étape centrale du diagnostic.Décideurs en gérontologie , octobre 2005 
Créer cent mille places d’accueil de jour d’ici à 2007, alors que le plan Alzheimer n’en prévoit que huit mille (auxquelles s’ajoutent quatre mille places d’accueil temporaire). Chiffres fournis par France Alzheimer, qui constate que, depuis 2004, seules six cents places d’accueil de jour ont pu être installées. Décideurs en gérontologie , octobre 2005 
1 035 places en accueil temporaire, recensées par le GRATH en 2005 , ce qui représente moins d’une place pour mille utilisateurs et un rythme de création de quarante-cinq places par an. 40% des établissements n’ont pas encore mis en place un mode de contractualisation pour l’accueil temporaire. TSA Hebdo , 30 septembre 2005 ; Actualités sociales hebdomadaires , même date 
891 000 bénéficiaires de l’APA au 30 juin, soit une augmentation de 2,1% par rapport à la fin mars et de 8% sur un an. En établissement, l’APA correspond, en moyenne, à la prise en charge de 68% du tarif dépendance. DRESS, Etudes et Résultats , octobre 2005 
En septembre 2004, Alzheimer était la deuxième maladie la plus redoutée des Français, après le cancer. Avec le plan 2004-2007, cent nouvelles consultations mémoire seront créées d’ici à 2007. Infirmières magazine , octobre 2005 
71,6% de sujets "déments" sur 141 âgés de 75 ans et plus vivant en institution et inclus dans la cohorte PAQUID. 
La maladie d’Alzheimer représente 79,2% des cas de démence. 64,4% des sujets déments présentent une dépendance pour la toilette et l’habillage. La démence représente 85,4% des demandes potentielles d’APA. Dementiae , n° 13, vol.3, article de A.Pariente, C.Helmer, H.Ramaroson, P.Barberger-Gateau, L.Letenneur, J.F.Dartigues 
Sur 200 personnes de plus de 65 ans, 92% préféraient savoir si elles avaient une maladie d’Alzheimer (enquête américaine de 2003), alors que 86,5% préféraient ne pas savoir si elles avaient un cancer terminal. Une enquête canadienne de 2004 donne 98% qui préfèrent savoir, pour la maladie d’Alzheimer et 78% qui souhaitent que l’on informe le conjoint potentiellement atteint. Dementiae , n° 13, vol.3, article de G.Parmentier 
52% des femmes et 29% des hommes âgés de plus de soixante ans connaîtront au moins une année de dépendance.Mais le pourcentage des femmes dépendantes de 65 ans et plus sans aidant valide (conjoint ou enfant) baisserait de 22% (1992-1996) à 9% (2016-2020) sous l’effet de l’allongement de la durée de vie de leur conjoint. 
La Lettre de la Proximologie , octobre 2005

Retour haut de page