22.7% : c’est la croissance du groupe Orpéa ...

22.7% : c’est la croissance du groupe Orpéa en 2015, avec un chiffre d’affaires de 2.4 milliards d’euros. L’intégration de trois entreprises en Allemagne et d’une en Autriche n’aura pas nui à sa rentabilité. L’excédent brut d’exploitation avant loyers (ou Ebitdar, critère de référence du secteur) a ainsi progressé de 21.3 %, à 652 millions d’euros, et la marge à 27.3%. Pour le Dr Jean-Claude Marian, président du groupe, cette performance s’explique par « une longue expérience du développement international, commencé en Italie il y a une dizaine d’années ». Le n°2 français des opérateurs d’EHPAD (établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes), est présent désormais dans dix pays, après l’ouverture d’un premier site à Nankin (Chine). L’objectif de croissance pour 2016 est fixé à 13.7%.

www.lesechos.fr, 1er avril 2016.

1 personne sur 9 : c’est la proportion ...

1 personne sur 9 : c’est la proportion des Américains âgés de soixante-cinq ans et plus atteints de la maladie d’Alzheimer. Ils sont 5.2 millions, selon l’Association Alzheimer américaine. Un nouveau cas survient toutes les 66 secondes aux Etats-Unis.

www.alz.org/facts/, 31 mars 2016.

2 171 € par mois : c’est la moyenne ...

2 171 € par mois : c’est la moyenne des frais de séjour en EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). Les frais d’hébergement s’élèvent à 1 713 €/mois et ceux liés à la dépendance à 458 €/mois, selon une étude de la DREES (direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques). Sur ce total, les aides sociales représentent en moyenne 413 €/mois : 292 € financés par l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), 69 € d’aides au logement et 53 € de réductions d’impôt. Le reste à charge moyen des résidents atteint donc 1 758 euros par mois avant prise en compte de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) accordée aux 20% des résidents les plus modestes. Les personnes ayant les ressources les plus élevées bénéficient, quant à elles, de réductions d’impôts. À titre de comparaison, les bénéficiaires de l’APA à domicile ont un reste à charge moyen de 80 € mensuels sur les dépenses inscrites au plan d’aide, précise l’étude qui ne prend pas en compte la réforme de 2016.

___

Directeur de la publication : Bruno Anglès d’Auriac - Directrice de la rédaction : Michèle Frémontier

Rédacteur en chef : Paul-Ariel Kenigsberg - Éditorial : Jacques Frémontier

Veille presse : Michèle Frémontier, Paul-Ariel Kenigsberg, Alain Bérard - Veille Japon : Kyoko Ito-Siegel - Veille sur les initiatives de personnes malades : James McKillop

Secrétariat de rédaction : Jacques Frémontier, Michèle Frémontier

ISSN : 2272-9402 - Reproduction soumise à accord préalable de la Fondation Médéric Alzheimer

La Fondation Médéric Alzheimer met à disposition de ses lecteurs, chaque mois, une Revue de presse nationale et internationale concernant les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et leurs aidants, qu’ils soient familiaux, bénévoles ou professionnels et l’environnement médical, social, juridique, politique et économique de la maladie.

Tous les numéros de la Revue de Presse Nationale et internationale depuis août 2004 sont disponibles gratuitement sur le site Internet de la Fondation Médéric Alzheimer :

http://www.fondation-mederic-alzheimer.org/Nos-travaux/la-Revue-de-presse 

sommaire

À l’occasion de la parution du centième numéro de la Revue de presse nationale et internationale, la Fondation Médéric Alzheimer a publié un numéro hors-série. À partir de l’analyse des évolutions constatées sur une période de dix ans, cette publication met en perspective l’impact sociétal toujours plus grand de la maladie et l’émergence de nouveaux acteurs. Elle est téléchargeable gratuitement sur le site de la Fondation :

http://www.fondation-mederic-alzheimer.org/Nos-travaux/la-Revue-depresse/Numero-hors-serie 

couverture

La Lettre de l’Observatoire des dispositifs de prise en charge et d’accompagnement de la maladie d’Alzheimer rend compte des enquêtes nationales menées par l’Observatoire des dispositifs de la Fondation Médéric Alzheimer. L’analyse des résultats est complétée par des entretiens avec des professionnels de terrain.

Tous les numéros de la Lettre de l’Observatoire des dispositifs, depuis août 2004, sont disponibles gratuitement sur le site Internet de la Fondation Médéric Alzheimer :

http://www.fondation-mederic-alzheimer.org/Nos-Travaux/La-Lettre-de-l-Observatoire

lettre_obs

La Fondation Médéric Alzheimer a lancé une nouvelle lettre d’information, Mieux vivre ensemble la maladie d’Alzheimer, afin de mieux faire connaître ses actions et permettre une meilleure compréhension des enjeux liés à la maladie. Le premier numéro est paru en juillet 2015.

http://www.fondation-mederic-alzheimer.org/content/download/20436/91268/file/Lettre-Information_1_Juillet2015.pdf

lettre_info

Fondation Médéric Alzheimer : mieux connaître la maladie pour accroître l’autonomie et le bien-être des personnes malades

Créée en 1999, la Fondation Médéric Alzheimer est la première fondation reconnue d’utilité publique entièrement consacrée aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.

Elle développe une vision globale et prospective permettant d’appréhender la maladie d’Alzheimer dans toutes ses dimensions (biomédicale, médico-sociale, juridique, économique…), y compris sur le plan international.

C’est un centre de référence de la maladie d’Alzheimer unique en Europe et incubateur de pratiques innovantes qui allie des expertises scientifiques à une capacité à identifier, à soutenir et à mener des expérimentations sur le terrain. La Fondation s’adresse aux personnes malades, aux aidants familiaux, aux bénévoles et aux professionnels ainsi qu’aux organismes institutionnels.

Trois missions principales

  • Faire progresser l’état des connaissances sur la maladie et ses conséquences en développant la recherche en sciences humaines et sociales et contribuer à changer le regard de la société.
  • Aider à mieux vivre avec la maladie et retarder le plus possible la perte d’autonomie grâce à un meilleur accompagnement de la personne malade et de son entourage.
  • Soutenir les professionnels et les bénévoles pour améliorer leurs pratiques et faire connaître ces dernières.

Trois domaines d’activité :

  • Le centre de ressources et de prospective
  • Un laboratoire d'innovation sociale
  • Un centre de formation et d'expertise

La Fondation Médéric Alzheimer est habilitée à recevoir des dons et des legs. Vous pouvez soutenir nos actions et favoriser le bien-être et l’autonomie des personnes malades en faisant un don à :  Fondation Médéric Alzheimer, 30 rue de Prony – 75017 Paris

http://www.fondation-mederic-alzheimer.org/La-Fondation/Aidez-nous

Retour haut de page