12 millions : c’est le nombre des électeurs âgés de soixante-cinq ans et plus en France :

le « pouvoir gris » représente le quart du corps électoral (46 millions d’inscrits), et le vote des seniors est désormais observé avec une attention toute particulière, écrit Bernard Denni, professeur à Sciences-Po Grenoble, qui analyse leurs systèmes de valeur et leurs visions du monde. Mais alors que leur taux de participation politique est très élevé lorsqu’ils résident à domicile, l’entrée en institution s’accompagne d’un retrait civique, selon Barbara Lucas, professeur de politique sociale à la Haute École de travail social de Genève (Suisse), et Léa Sgier, professeur de science politique à l’Université d’Europe centrale de Budapest (Hongrie), animatrices d’un projet intitulé Voter en établissement médico-social ! Réseau de politologues pour l’animation politique auprès des personnes âgées .

Denni B. Comportement politique et préférences électorales des seniors en 2012. Gérontologie et société 2012 ; 143 : 39. Décembre 2012. Lucas B et Sgier L. Soutenir la citoyenneté des personnes âgées en institution.  Gérontologie et société 2012 ; 143 : 83. Décembre 2012.

34.6 milliards : c’est le marché estimé de la dépendance en France.

La collectivité en finance 24 milliards. Les familles et les assurances paient le reste. L’État et les départements voient se développer une offre privée, notamment pour l’aide à domicile. Les petites et moyennes entreprises sont en première ligne. Elles se structurent pour atteindre une taille critique ou occuper les différents segments du marché. Le groupe de maisons de retraite Domus Vi a ainsi acheté un spécialiste de l’aide à domicile, Nurse Alliance. Une cinquantaine d’entreprises de technologie se sont regroupées au sein de l’association Sol’iage, une « grappe » financée par la délégation interministérielle à l'aménagement du territoire et à l'attractivité régionale (DATAR). 

Les Echos, 5 mars 2013.

150 millions : c’est le nombre de résidents de l’Union européenne âgés de cinquante ans et plus,

selon Anne-Sophie Parent, secrétaire générale d’AGE-Platform Europe, un réseau européen de 170 organisations dont la mission est de défendre et promouvoir les intérêts des seniors auprès des décideurs européens (Commission, Parlement, Conseil). Cependant, l’architecture actuelle des subsidiarités entre le niveau communautaire et les États-membres laissent encore largement les politiques sociales dans le périmètre national.

Parent AS. La voix des seniors dans les processus décisionnels de l’Union européenne. Gérontologie et société 2012 ; 143 : 87. Décembre 2012.

__

Veille presse : Michèle Frémontier, Paul-Ariel Kenigsberg
Rédacteur en chef : Paul-Ariel Kenigsberg
Éditorial : Jacques Frémontier
Directeur de la publication : Michèle Frémontier

Tous les numéros de la Revue de Presse Nationale et Internationale depuis août 2004 sont disponibles sur le site Internet de la Fondation Médéric Alzheimer :
www.fondation-mederic-alzheimer.org.

Depuis novembre 2010, à la demande de l’Espace National de Réflexion Éthique sur la Maladie d’Alzheimer (EREMA), Fabrice Gzil et Paul-Ariel Kenigsberg proposent tous les deux mois une sélection d’articles consacrés aux questions éthiques et juridiques, extraits de la Revue de presse nationale et internationale de la Fondation Médéric Alzheimer. Cette sélection, accompagnée d’un éditorial rédigé par Fabrice Gzil, est disponible sur le site Internet de l’EREMA :
www.espace-ethique-alzheimer.org/ressourcesdocs_revuedepresse.php?r=5.  

Retour haut de page