12 000 euros : c’est le prix unitaire de Nao, un robot humanoïde de 60 centimètres de haut

développé par la société française Aldebaran Robotics, qui en a vendu 2 600 exemplaires dans 45 pays depuis 2008. Nao reconnaît les visages, lit le journal, les courriers électroniques, enregistre la réponse qu’on lui dicte et l’envoie. Positionné aujourd’hui comme « assistant à la personne », qui pourrait notamment ouvrir et fermer des portes, retrouver des clés, rappeler de prendre ses médicaments, servir d’appui à une personne tombée, il se veut « un compagnon utile pour des personnes en perte d’autonomie, atteintes de la maladie d’Alzheimer ou encore des enfants hospitalisés »

www.20minutes.fr, 30 octobre 2012.

46 ans : c’est l’âge moyen des salariés du secteur des services à la personne,

qui se caractérise par une pyramide des âges vieillissante, selon l’Agence nationale des services à la personne

300 000 : c’est le potentiel d’emplois du plan « métier » envisagé pour la future réforme de la perte d’autonomie à l’horizon 2020,

selon Michèle Delaunay, ministre déléguée en charge des Personnes âgées et de l’autonomie.

Sénat. JO du 26 octobre 2012.

533.1 millions d’euros : c’est le chiffre d’affaire du groupe Medica pour les neuf premiers mois de l’année (+15.3%, dont 10.5% de croissan...

Le groupe Le Noble Age n’est pas en reste, avec un chiffre d’affaires de 189.2 millions d’euros en neuf mois (+17%). « L’aide au vieillissement fragilisé ne connaît pas la crise », commente Agevillage.

www.agevillagepro.com, 12 novembre 2012.

827 millions d’euros : c’est le chiffre d’affaires du groupe Korian pour les neuf premiers mois de l’année 2012, en hausse de 11.1%.

Cette croissance est soutenue par un développement international fort, notamment en Allemagne (+16.4%) et en Italie (+22.9%) une croissance organique (interne) de 5.0%, et un taux d’occupation sur le périmètre « mature » (par opposition à la capacité en cours de construction ou de restructuration) de plus de 95% (96.6% en France). En Italie, des partenariats ont été négociés avec les tutelles pour l’orientation des patients sortant d’hôpital vers des services de soins de suite et réadaptation, de maisons de retraite et de soins à domicile du groupe. En France, le chiffre d’affaires atteint 569 millions d’euros sur les trois premiers trimestres (+7.5%), provenant pour les deux tiers de la croissance organique (4.8%). Le réservoir de croissance en France (« croissance embarquée ») repose sur 3 561 lits, dont 962 à construire et 2 487 à restructurer.

www.lerevenu.com, 7 novembre 2012.

Retour haut de page