10 000 lits : c’est la capacité ...

10 000 lits : c’est la capacité des 70 établissements de Casa Reha, opérateur de maisons de retraite allemand, acquis par le groupe Korian. Grâce à cette transaction, Korian, leader du secteur en Allemagne, détient désormais 216 maisons de retraite et 27 500 lits Outre-Rhin.

www.agevillagepro.com, 11 janvier 2016.

24 euros/heure : c’est le coût ...

24 euros/heure : c’est le coût horaire moyen d’un service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) en 2015, selon une étude menée auprès de 50 services dans 10 départements, et portant sur 250 plans d’aide. Le comité de pilotage rassemble les secrétariats d'État à la famille, aux personnes âgées et handicapées, la direction générale de la cohésion sociale, l'Assemblée des départements de France (ADF) et les fédérations d'aide à domicile. Ce montant est « supérieur au tarif de référence de la plupart des départements et au tarif de nombreux services autorisés », qui se situe entre 17 et 20 euros/heure, selon Adessadomicile. En se fondant sur ce chiffre et le nombre de personnes aidées à domicile, les besoins de financement atteignent 6.5 milliards d'euros par an, soit environ 1.7% du budget de l'État », selon l’Association.

Actualités sociales hebdomadaires, 5 février 2016.

14.7% : c’est la part ...

14.7% : c’est la part des prestations vieillesse dans le PIB [produit intérieur brut, indicateur de la production de richesse] en France en 2014, selon une étude de la DREES (direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), une évolution de +4.7% en 30 ans, notamment due à l’arrivée à l'âge de la retraite des générations du baby-boom. Les dépenses liées à la prise en charge de la dépendance augmentent fortement entre 2002 et 2003 (3% de croissance annuelle), après l'instauration de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA). Les dépenses de prestations de protection sociale dans leur ensemble (risques santé, vieillesse, maternité, famille, emploi, logement, pauvreté-exclusion sociale), quant à elles, sont supérieures à 30% du PIB depuis 2009.

Barnouin T et Domps A. Les prestations sociales de 1981 à 2014 : trois décennies de maîtrise des dépenses de santé et de vieillesse. DREES Etudes et résultats 2016 ; 949. Février 2016. http://drees.social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er949.pdf (texte intégral).

___

Directeur de la publication : Bruno Anglès d’Auriac - Directrice de la rédaction : Michèle Frémontier

Rédacteur en chef : Paul-Ariel Kenigsberg - Éditorial : Jacques Frémontier

Veille presse : Michèle Frémontier, Paul-Ariel Kenigsberg - Veille Japon : Kyoko Ito-Siegel - Veille Chine : Jiang An

ISSN : 2272-9402 - Reproduction soumise à accord préalable de la Fondation Médéric Alzheimer

La Fondation Médéric Alzheimer met à disposition de ses lecteurs, chaque mois, une Revue de presse nationale et internationale concernant les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et leurs aidants, qu’ils soient familiaux, bénévoles ou professionnels et l’environnement médical, social, juridique, politique et économique de la maladie.

Tous les numéros de la Revue de Presse Nationale et internationale depuis août 2004 sont disponibles gratuitement sur le site Internet de la Fondation Médéric Alzheimer :

http://www.fondation-mederic-alzheimer.org/Nos-travaux/la-Revue-de-presse 

sommaire

À l’occasion de la parution du centième numéro de la Revue de presse nationale et internationale, la Fondation Médéric Alzheimer a publié un numéro hors-série. À partir de l’analyse des évolutions constatées sur une période de dix ans, cette publication met en perspective l’impact sociétal toujours plus grand de la maladie et l’émergence de nouveaux acteurs. Elle est téléchargeable gratuitement sur le site de la Fondation :

http://www.fondation-mederic-alzheimer.org/Nos-travaux/la-Revue-depresse/Numero-hors-serie 

couverture

La Lettre de l’Observatoire des dispositifs de prise en charge et d’accompagnement de la maladie d’Alzheimer rend compte des enquêtes nationales menées par l’Observatoire des dispositifs de la Fondation Médéric Alzheimer. L’analyse des résultats est complétée par des entretiens avec des professionnels de terrain.

Tous les numéros de la Lettre de l’Observatoire des dispositifs, depuis août 2004, sont disponibles gratuitement sur le site Internet de la Fondation Médéric Alzheimer :

http://www.fondation-mederic-alzheimer.org/Nos-Travaux/La-Lettre-de-l-Observatoire

lettre_obs

La Fondation Médéric Alzheimer a lancé une nouvelle lettre d’information, Mieux vivre ensemble la maladie d’Alzheimer, afin de mieux faire connaître ses actions et permettre une meilleure compréhension des enjeux liés à la maladie. Le premier numéro est paru en juillet 2015.

http://www.fondation-mederic-alzheimer.org/content/download/20436/91268/file/Lettre-Information_1_Juillet2015.pdf

lettre_info

Fondation Médéric Alzheimer : mieux connaître la maladie pour accroître l’autonomie et le bien-être des personnes malades

Créée en 1999, la Fondation Médéric Alzheimer est la première fondation reconnue d’utilité publique entièrement consacrée aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.

Elle développe une vision globale et prospective permettant d’appréhender la maladie d’Alzheimer dans toutes ses dimensions (biomédicale, médico-sociale, juridique, économique…), y compris sur le plan international.

C’est un centre de référence de la maladie d’Alzheimer unique en Europe et incubateur de pratiques innovantes qui allie des expertises scientifiques à une capacité à identifier, à soutenir et à mener des expérimentations sur le terrain. La Fondation s’adresse aux personnes malades, aux aidants familiaux, aux bénévoles et aux professionnels ainsi qu’aux organismes institutionnels.

Trois missions principales

  • Faire progresser l’état des connaissances sur la maladie et ses conséquences en développant la recherche en sciences humaines et sociales et contribuer à changer le regard de la société.
  • Aider à mieux vivre avec la maladie et retarder le plus possible la perte d’autonomie grâce à un meilleur accompagnement de la personne malade et de son entourage.
  • Soutenir les professionnels et les bénévoles pour améliorer leurs pratiques et faire connaître ces dernières.

Trois domaines d’activité :

  • Le centre de ressources et de prospective
  • Un laboratoire d'innovation sociale
  • Un centre de formation et d'expertise

La Fondation Médéric Alzheimer est habilitée à recevoir des dons et des legs. Vous pouvez soutenir nos actions et favoriser le bien-être et l’autonomie des personnes malades en faisant un don à :  Fondation Médéric Alzheimer, 30 rue de Prony – 75017 Paris

http://www.fondation-mederic-alzheimer.org/La-Fondation/Aidez-nous

Retour haut de page