52% : c’est la part de Français qui ne connaissent pas l’APA

52% : c’est la part de Français qui ne connaissent pas l’APA (allocation personnalisée d’autonomie), selon un sondage BVA réalisé pour la DREES (direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques). Elle est davantage connue par les ménages les plus aisés que par les plus modestes, et sa notoriété augmente avec l’âge.

DREES. Synthèse des résultats. Baromètre d’opinion 2014. Avril 2015. www.drees.sante.gouv.fr/IMG/pdf/barometre_drees_synthese_2015.pdf. www.agevillagepro.com, 20 avril 2015

20.6% : c’est la part de la population âgée de soixante-quinze ans et plus bénéficiaire de l’APA

20.6% : c’est la part de la population âgée de soixante-quinze ans et plus bénéficiaire de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) en décembre 2013, selon l’INSEE (12.1% à domicile et 8.4% en établissement).

www.agevillagepro.com, 20 avril 2015.

20 000 euros par an

20 000 euros par an : c’est le coût sociétal estimé de la maladie d’Alzheimer en Italie, dont 4 534 euros par an pour le secteur public. Une étude menée par Carlos Chiatti, de l’Institut national de la recherche sur le vieillissement d’Ancône (Italie), en collaboration avec l’Agence régionale de la santé des Marches, portant sur quatre cent trente-huit personnes atteintes de maladie d’Alzheimer au stade modéré vivant à domicile, et leurs aidants, montre que l’inducteur principal des coûts publics est l’allocation nationale pour l’accompagnement (cash for care), suivie par lesprescriptions de médicaments (1 402 euros par an). Les dépenses à la charge des familles concernent la rémunération de l’aide professionnelle privée. La valeur de l’aide informelle est estimée à 13 590 euros par an. Les facteurs socio-économiques n’influencent pas la part publique des dépenses, mais affectent la dépense des familles.

Chiatti C et al. The economic impact of moderate stage Alzheimer's disease in Italy: evidence from the UP-TECH randomized trial. Int Psychogeriatr, 15 avril 2015. www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25874654.

30 000 : c’est le nombre de Libanais qui seraient atteints de la maladie d’Alzheimer

30 000 : c’est le nombre de Libanais qui seraient atteints de la maladie d’Alzheimer, ce qui représente 40% des personnes âgées de plus de quatre-vingts ans.

L’Hebdo Magazine, 17 avril 2015.

1 166 : c’est le nombre d’établissements d’hébergement...

1 166 : c’est le nombre d’établissements d’hébergement pour personnes âgées gérés par les vingt plus grands groupes et réseaux privés non lucratifs, qui accueillent majoritairement des publics aux revenus peu élevés. Les cinq plus grands opérateurs représentent 60% de la capacité d’hébergement.

Géroscopie pour les décideurs en gérontologie, avril 2015.

Retour haut de page