4% : c’est la proportion de personnes ...

4% : c’est la proportion de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer qui espèrent de nouveaux traitements ou une avancée de la recherche, selon une enquête réalisée par OpinionWay pour France Alzheimer, auprès de 1 400 personnes malades. Comment expliquer cette faible proportion ? Pour la sociologue Laëtitia Ngatcha-Ribert, chargée d'études senior à la Fondation Médéric Alzheimer, « ce chiffre traduit une grande lucidité. On observe 99,6 % d’échec au niveau des essais cliniques de médicaments entre 2002 et 2012. Les personnes malades ne sont pas dans cette attente et expriment le désir de vivre dans le présent. » Pour Jacques Gaucher, professeur de psychologie à l’Université Lumière-Lyon-2, « le besoin et la préoccupation des personnes malades et de leurs aidants de proximité, c’est aujourd’hui. Ce chiffre ne traduit pas un mépris vis-à-vis de la recherche dans le domaine. Le fait est que c’est dans le présent que les gens ont besoin de trouver des solutions. »

9è Rencontres France Alzheimer et maladies apparentées. Les Actes. 8 décembre 2015. www.francealzheimer.org/sites/default/files/actes%20RFA2015.pdf (texte intégral).

2 497 euros/mois : c’est le reste ...

2 497 euros/mois : c’est le reste à charge mensuel moyen incombant aux familles pour l’hébergement d’une personne âgée dépendante en établissement privé lucratif, selon le groupe Orpéa. Il est estimé à 1 748 euros/mois en établissement privé non lucratif, selon le cabinet KPMG, et à 589 euros par mois à domicile, selon France Alzheimer. La pension moyenne en France était de 1 306 euros/mois en 2013, selon l’INSEE.

Le Monde, 22 janvier 2015.

62.3% : c’est la part des Français ...

62.3% : c’est la part des Français qui déclarent ne pas connaître le coût mensuel moyen dépensé par une personne en perte d’autonomie, selon le Baromètre Autonomie 2015 OCIRP - France Info - Le Monde. Les Français restent mal informés sur le coût réel de la perte d’autonomie, en dépit des débats publics de ces dernières années, même si leur connaissance du sujet progresse lentement depuis 2012. Les répondants qui pensent connaître le coût de la perte d’autonomie le sous-estiment fréquemment : les modalités de financement sont complexes et le coût de la perte d’autonomie est peu lisible et variable sur le territoire. Les français semblent peu préparés à la hausse de la charge pesant sur les familles en cas de perte d’autonomie. Paradoxalement, 78.3% des Français pensent qu’il faut se prémunir financièrement contre ce risque, mais 74.2% pensent qu’ils ne sont pas prémunis. « Le tabou ou le déni restent puissants, en dépit des débats et du lancement de thèmes positifs, comme le caractère lointain du risque ou la complexité des contrats », analyse l’OCIRP.

OCIRP. L’âge de l’autonomie 2016.  21 janvier 2016.

www.ocirp.fr/webp/content/download/15690/113545/file/Barom%C3%A8tre&OCIRP&Autonomie&2015.pdf (texte intégral).

28.2 millions : c’est le nombre d’heures ...

28.2 millions : c’est le nombre d’heures d’aide à domicile effectuées en 2014 par les services d’aide et d’accompagnement à domicile gérés par les centres communaux et intercommunaux d’action sociale (CCAS/CIAS). Les principaux services gérés par les CCAS/CIAS sont le portage de repas (73%), l’aide aux actes de la vie quotidienne (54%), la téléassistance (33%), l’aide à la mobilité (19%), les travaux de petit bricolage (13%), l’assistance administrative à domicile (10%), la garde de personnes malades (8%), la livraison de courses à domicile (8%). Le budget moyen des services d’aide à domicile s’élève à 950 000 € en 2014. L’effectif moyen est de 39 personnes. Chaque aide à domicile intervient en moyenne auprès de 8 personnes différentes. Le coût de revient moyen est de 22.25 €/heure. Le déficit horaire moyen du service est de 4.11 €/heure.

Mallet M et al. Les services d’aide à domicile gérés par les CCAS/CIAS en 2014 : constats et enjeux d’un secteur en difficulté. Décembre 2015. www.unccas.org/IMG/pdf/enquetes-observations-sociales9.pdf (texte intégral).

704 lits : c’est la capacité ...

704 lits : c’est la capacité des 7 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes de Medi-System, premier opérateur privé de maisons de retraite en Pologne, qui réalise 10 millions d’euros de chiffre d’affaires. Medi-System a été acquis par le groupe français Orpéa.

www.agevillagepro.com, 11 janvier 2016.

Retour haut de page