4 600 à 14 200 dollars/an

4 600 à 14 200 dollars/an : c’est le montant des dépenses supplémentaires à la charge du régime Medicare (assurance maladie des personnes âgées) associées à la maladie d’Alzheimer, selon une étude menée par les laboratoires américains Genentech et Eli Lilly.

Gilden DM et al. Diagnostic Pathways to Alzheimer Disease: Costs Incurred in a Medicare Population. Alzheimer Dis Assoc Disord, 29 janvier 2015.

www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25635340.

7 milliards d’euros

7 milliards d’euros : ce sont les dépenses nettes d’aide sociale des départements aux personnes âgées en 2013, selon la DREES (direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques). Plus de 54% de ces dépenses sont consacrées à l’accueil familial ou en établissement.

Actualités sociales hebdomadaires, 2 février 2015.

+1.4%

+1.4% : c’est le taux d’évolution de la masse salariale en 2015 dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux, fixé par la direction générale de la cohésion sociale (DGCS).

Actualités sociales hebdomadaires, 5 février 2015.

+9%

+9% : c’est la croissance du groupe de maisons de retraite Le Noble Age en 2014. Pour son cœur de métier, l’exploitation des résidences, l’activité a progressé de 19.5% à 302 millions d’euros. Le groupe prévoit la création de trois cents emplois en 2015.

Les Echos, 6 février 2015.

8% du PIB (produit intérieur brut)

8% du PIB (produit intérieur brut) : c’est la part de la richesse nationale que la Chine consacre désormais à sa protection sociale, contre 4% en 2000. « La Chine a entrepris une longue marche vers cette "société harmonieuse" que le président chinois appelait de ses vœux en 2004, résume Julien Damon, des Échos. « Depuis lors, la dynamique s'étant nourrie à la fois de l'exceptionnelle croissance et des réformes structurelles, ce sont des centaines de millions de personnes qui sont sorties de la pauvreté et qui ont accédé à des couvertures de base en matière de santé et de retraite. Confrontées à un vieillissement rapide, au creusement des inégalités, à une puissante urbanisation, à des déséquilibres territoriaux majeurs, à l'envol des prix immobiliers, aux attentes des classes moyennes, aux défis de la pollution, à de nouvelles mobilisations contestataires, les autorités doivent investir. »

Les Échos, 6 février 2015. Caisse nationale des allocations familiales. La Chine des questions sociales. Informations sociales 185, septembre-octobre 2014.

Retour haut de page