Les plus de 65 ans passeront de 16% en 2000 à 25% en 2030 et 29% en 2050. 
Celui des 85 ans et plus passera de 2% à 4%, puis 8% respectivement. L’augmentation des dépenses moyennes de santé représentera 1,5 points de PIB en vingt ans ou trois points à l’horizon 2050. Les soins de longue durée (en institution ou à domicile) devraient croître plus rapidement : trois points en 2050 (dont deux pour les soins et un pour la dépendance).
Soins Gérontologie, mars-avril 2006 ; AGIRC-ARRCO, extraits de documentation, 1er au 15 février 2006
Dans l’Europe des vingt-cinq, la population en âge de travailler devrait baisser de 48 millions (16%) d’ici 2050, tandis que la population des plus de soixante-cinq ans augmenterait de 58 millions (77%). Le taux moyen de croissance annuelle du PIB passerait de 2,4% aujourd’hui à 1,9% entre 2011 et 2030 et 1,2% entre 2031 et 2050. Chiffres fournis par la Commission européenne.
Senioractu.com, 17 février 2006
Le vieillissement de la population dans l’Europe des vingt-cinq entraînera, entre 2005 et 2050, une augmentation de quatre points de pourcentage de la dépense publique, essentiellement dans les domaines de la retraite et de la santé. Chiffres fournis par la Commission européenne. 
Senioractu.com, 17 février 2006
De 2000 à 2040, le nombre d’aidants disponibles pour des personnes âgées dépendantes passera de 2,8 à 2,3 pour les hommes et de 2,2 à 2 pour les femmes. En outre, le nombre de personnes dépendantes sans conjoint ni enfant valide passera de 125 000 en 2005 à 165 000 en 2040. 
Décideurs en gérontologie, mars 2006
4,3 millions de personnes âgées de 60 ans ou plus vivent seules, dont les trois quarts sont des femmes. La proportion de personnes seules d’une génération donnée passe de 18% pour les sexagénaires à 30% pour les septuagénaires et 40% pour les octogénaires. Mais 59,5% des plus de 60 ans vivent en couple, contre 52,8% en 1962. 21,1% des plus de 85 ans vivaient en institution en 1999 contre 13,1% en 1962.
Soins Gérontologie, mars-avril 2006 ; Décideurs en gérontologie, mars 2006
Sur 30 000 directeurs de centres sociaux et médico-sociaux, plus de 50% n’auraient pas les qualifications requises. 
C’est ce qu’affirme Jean-Marie Laurent, président de la Fédération nationale d’associations de directeurs de ce secteur (FNADES). D’ici dix ans, 50% d’entre eux seront partis à la retraite. Il va donc falloir former au moins 15 000 directeurs pour renouveler l’existant, en plus de mettre à niveau les personnes en place. Aujourd’hui 2% des directeurs sont en difficultés avec la justice.Décideurs en gérontologie, mars 2006
Plus de 900 molécules en développement aux Etats-Unis, dont 27 médicaments contre la maladie d’Alzheimer.AgeVillage.com, 14 mars 2006
Après une fracture du col du fémur, 80 à 90% des octogénaires survivent plus de douze mois, et 70 à 80% des nonagénaires. Une personne sur trois seulement (au lieu de 54% avant la chute) sort désormais de chez elle non accompagnée ; 17% prennent encore les transports en commun (contre 29% avant). Senioractu.com, 9 mars 2006
16,3% des Français ont plus de 65 ans, contre 17 à 17,5% en Belgique, Espagne, Suède, Grèce et Allemagne et 18,2% en Italie. Le taux brut de mortalité est tombé à 8,4 pour mille, ce qui est un record historique. L’espérance de vie à la naissance est de 83,8 ans pour les femmes et 76,7 pour les hommes. Pour ceux qui atteignent leur 70ème anniversaire, elle est respectivement de 17,1 ans et 13,6 ans. Ce sont les progrès réalisés aux grands âges qui expliquent l’augmentation de la durée de vie moyenne. Chiffres tirés du dernier recensement.
Population, L’évolution démographique récente en France, article de France Prioux
Mortalité des plus de 64 ans : bienheureux Français… 
Parmi les pays membres de l’Union européenne, c’est la France qui est la mieux placée, suivie de l’Espagne et de l’Italie. Les moins bien placés sont l’Irlande et le Danemark. Mais la France est en revanche en tête pour la surmortalité masculine, liée à l’alimentation, au tabagisme et à l’alcool, ainsi qu’aux accidents. Les disparités importantes entre les pays sont déterminées en grande partie par la distribution des cardiopathies ischémiques.
La Lettre de Successful Aging, 15 février 2006 ; Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire n°5/6, février 2006

Retour haut de page