© Katarzyna Bialasiewicz / iStock

La perte d’autonomie (besoin d'aide pour accomplir les actes de la vie courante, ou état de santé nécessitant une surveillance constante) liée au vieillissement revêt une diversité de situations individuelles. Selon l’ampleur de leurs capacités ou incapicités, leur environnement physique et social, leurs ressources économiques et leurs souhaits, les personnes âgées présentent des besoins contrastés et hétérogènes, que ce soit en matière d’accompagnement ou en termes d’aide financière.

Dès lors, comment apporter un soutien efficace et équitable à nos seniors en situation de perte d'autonomie ?

Cette préoccupation est au cœur de l’activité des professionnels assurant l’évaluation de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA). Rattachés aux conseils départementaux, ces professionnels ont pour mission première d’évaluer le dégré de perte d’autonomie et les besoins d’aide des personnes de 60 ans et plus souhaitant bénéficier de l’APA. Maillon central du soutien à domicile, leur activité est cependant peu connue et insuffisamment étudiée.

Avec l’appui de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, la Fondation Médéric Alzheimer a lancé en 2018 une enquête nationale dressant le premier portrait complet des professionnels chargés de l'évaluation APA. 

Cette enquête, qui s’inscrit dans la dynamique des enquêtes métiers menées par la Fondation, éclaire le rôle des professionnels chargés de l’évaluation APA dans le maintien à domicile des personnes âgées (en particulier celles ayant des troubles cognitifs) et le soutien à leurs proches aidants. Si l’évaluation est la composante principale de leur métier, les difficultés, obstacles et dilemmes éthiques rencontrés sur le terrain sont réels.

756 professionnels issus de 81 départements se sont ainsi exprimés entre octobre et décembre 2018.

 

Découvrez les résultats de l'enquête auprès des professionnels
chargés de l'évaluation APA dans La Lettre de l'Observatoire n°54

 

Professionnels de l’évaluation APA : quel est leur profil ?

L'APA : qu'est-ce-que c'est ?

L'allocation personnalisée d’autonomie est destinée aux personnes âgées de 60 et plus résidant en France, en situation de perte d’autonomie. Appelée parfois dépendance, la perte d'autonomie correspond à l’incapacité pour une personne d’effectuer par elle-même certains actes de la vie courante. Elle se mesure à l'aide de la grille AGGIR, qui définit plusieurs degrés de perte d'autonomie. Aide financière universelle versée par le conseil départemental, l’attribution de l’APA n’est pas soumise à condition de ressource. Le montant de l’APA est égal au montant du plan d’aide utilisé par le bénéficiaire, diminué d’une participation éventuelle (ticket modérateur) laissée à sa charge et calculée en fonction de ses ressources mensuelles. L’APA à domicile finance (en totalité ou en partie) les dépenses nécessaires à la personne âgée pour lui permettre de rester à domicile.

Aller plus loin...

Retour haut de page