Porteur du projet
Stéphane Guétin du Centre Mémoire de Ressources et de Recherches (Inserm U888) Professeur Jacques Touchon de l’Hôpital Gui de Chauliac à Montpellier Marie Touchon de la Maison de retraite « Les Violettes » de Montpellier
Recherche soutenue en 2007-2008
Problématique principale

L’objectif de cette étude était d’évaluer l’effet d’une nouvelle technique de musicothérapie chez des personnes atteintes de la maladie  d’Alzheimer.

Réponse développée par l'équipe

Il s’agit d’une étude contrôlée, randomisée comparant deux groupes de 15 patients présentant une maladie d’Alzheimer au stade léger à modéré. L’ensemble des patients ont été séparés aléatoirement dans l’un des 2 groupes : un groupe avec des séances de musicothérapie (groupe musicothérapie) et un groupe avec des séances de repos et de lecture (groupe contrôle). La technique de musicothérapie réceptive individuelle a été utilisée ainsi que la technique validée du montage en « U », avec une fréquence d’une fois par semaine. 
Le critère de jugement principal était l’évolution du degré d’anxiété mesurée par l’échelle d’Hamilton. Le critère secondaire concernait la dépression. 


Pour en savoir plus :

Bénéfice / Impact

Les résultats confirment l’efficacité de la musicothérapie sur l’anxiété et la dépression. Cette technique s’intègre parfaitement dans une prise en charge globale pluridisciplinaire. La musicothérapie, méthode simple d’application, aide à traiter les troubles anxieux et les symptômes dépressifs des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. 

Retour haut de page