Modèle socio-économique

Les revenus de la Fondation reposent majoritairement sur la valorisation du patrimoine. La Fondation a investi sa dotation d’origine dans deux fonds communs de placement (FCP). Pour assurer sa trésorerie, elle vend des parts de FCP, dont le produit est placé en SICAV ou livrets, qu’elle liquide au fur et à mesure de ses besoins.
La trésorerie est également composée du résultat de la vente des parts de FCP et des plus-values de cession de SICAV Monétaires, de revenus de titres immobilisés (fonds non cotés) et des intérêts des livrets.

Un comité financier composé d’experts bénévoles, et présidé par Bruno Carlier, trésorier de la Fondation, se réunit plusieurs fois par an pour suivre et optimiser la gestion des actifs. Ce travail rigoureux a été salué par les commissaires aux comptes en charge de la certification de l’exercice budgétaire 2021 de la Fondation Médéric Alzheimer.

Les autres sources de revenus sont :

  • Les ressources issues de la générosité du public : La Fondation a reçu des dons réguliers issus des campagnes de télémarketing menées les années antérieures, des dons spontanés reçus de donateurs fidèles ou réalisés  via son site Internet ainsi que des legs. Conformément au souhait du Conseil d’Administration, ces sommes collectées sont intégralement affectées aux missions sociales.
  • Des contributions financières : la Fondation a obtenu le soutien financier de partenaires dans le cadre de trois projets :
  1. La Fondation de France dans le cadre de « Pour une société plus inclusive »,
  2. Le groupe Malakoff Humanis pour l’« Évaluation de l’impact de la pratique commune d’un programme de gymnastique douce inspirée du Tai Chi sur la relation aidant-aidé en EHPAD »
  3. La Délégation à la Sécurité Routière et la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA) pour « Alzheimer & Mobilité »
  • De la prestation conseils & formation : la Fondation, afin de transmettre des bonnes pratiques, délivre des formations aux professionnels de santé via son centre de formation Eval’zheimer. La Fondation assure également une prestation de conseils d’évaluation (Psydoma et Passerelle Assist’Aidant).

origine des ressources

Les ressources de la fondation sont stables, 4,7 M€, malgré une diminution des dons collectés auprès du public. Les ressources issues des produits financiers sont en forte hausse en raison de la nécessité de dégager une trésorerie suffisante pour l’achat des nouveaux locaux, la vente des anciens locaux étant en décalage de quelques semaines.

L’activité de formation et conseil a repris un niveau habituel en 2021 malgré la situation sanitaire.

Ressources issues de la générosité du public

La Fondation a reçu des dons réguliers issus des campagnes de télémarketing menées les années antérieures, ainsi que des dons spontanés reçus de donateurs fidèles ou réalisés via son site Internet. Les ressources issues de la générosité du public ont été intégralement affectées à des missions sociales 2021.

Emploi des Ressources

  • Sont affectées aux frais de fonctionnement toutes les charges relatives :
  1. à la gouvernance de la Fondation (organisation des conseils d’administration, déplacements des administrateurs, assurances des membres des différentes instances) ;
  2. au service administratif et financier (frais de comptabilité et d’audit annuel des comptes, frais du service juridique, gestion des ressources humaines, salaires et charges sociales, frais financiers non directement liés aux missions sociales ou aux opérations de collecte, frais liés à la gestion des locaux, etc.) ;
  3. à la communication institutionnelle.
  • Sont affectées aux frais de recherche de fonds toutes les charges relatives au traitement des dons (base de données, gestions des dons, reçus fiscaux). Depuis 2018, la Fondation ne mène plus de campagne d’appels à don.
  • Sont affectées aux frais de missions sociales toutes les charges relatives aux missions sociales définies dans nos statuts. Elles représentent en 2021, 2,2 M€.

Contribution volontaire

Les administrateurs de la Fondation, tous bénévoles, sont régulièrement mobilisés sur des événements comme Alzheimer Ensemble.

Pour renforcer son expertise, la Fondation s’appuie sur :

  • des professionnels de santé qui acceptent de siéger bénévolement au sein du Comité Ethique et Scientifique et de participer aux jurys des appels à projets, bourse doctorale, etc. ;
  • des professionnels de la finance pour une aide à la gestion patrimoniale en siégeant bénévolement au comité financier.

Cet engagement est valorisé hors bilan pour un montant de 22 125 € soit 2 159 heures.

Situation patrimoniale au 31 décembre 2021

Bilan simplifié

L’actif immobilisé correspond majoritairement aux immobilisations financières assurant les revenus nécessaires au fonctionnement de la Fondation. Ces investissements financiers sont possibles grâce à la dotation initiale (fonds
propres au passif).

Les dettes correspondent à l’achat d’actions d’entreprises non cotées en bourses pour lesquelles les engagements souscrits n'ont pas encore été entièrement versés.
Les immobilisations corporelles en 2021 sont en forte augmentation en raison de l’acquisition de nouveaux locaux et dans l'attente de la cession de l’ancien siège social qui n’a eu lieu qu’en mars 2022.

Transparence financière

Toutes les données sont issues du rapport moral et des comptes 2021. L’intégralité de notre rapport de gestion et des comptes 2021 certifiés par le commissaire aux comptes indépendant, cabinet PWC, est consultable ci-dessous. Il est également téléchargeable sur le site du journal officiel des fondations reconnues d’utilité publique.

Le commissaire du gouvernement, membre du conseil d’administration veille au respect d’une bonne gouvernance, d’une saine gestion financière, à la préservation de l’intérêt général de la Fondation.

Retour haut de page