Japon : détection de la démence par les pharmaciens

L'association pharmaceutique du Japon envisage de demander aux pharmaciens d'officine, au plan national, d'informer les centres de soutien locaux si des clients présentent des troubles de la mémoire, qui pourraient être liées une démence ou à la prise de médicaments. Le Japon compte maintenant plus de deux millions de personnes malades. L'Association pharmaceutique espère identifier les personnes aux premiers stades de la maladie et leur permettre l'accès à une prise en charge rapide.

www2f.biglobe.ne.jp, janvier 2010. Yomiuri Shimbun, 16 février 2009 (article en anglais).

Acquérir des compétences gériatriques : un cursus multi-niveaux

Le service de médecine familiale de l'Université de Caroline du Nord et le service de gériatrie de l'Université Duke (Charlotte, Etats-Unis) ont développé un cursus de formation de quatre semaines pour des étudiants en médecine, adapté aux besoins d'apprentissage d'étudiants de niveaux différents en gériatrie. Une échelle de mesure spécifique (Geriatric Self-Competency Checklist) permet d'identifier huit priorités d'apprentissage. Les enseignants sont formés pour identifier les compétences spécifiques des étudiants. Il n'y a pas de coûts supplémentaires, ce qui est important lorsque les ressources académiques en gériatrie sont rares. Ce modèle permet de former rapidement des étudiants pour s'adapter à la demande croissante de soins gériatriques due au vieillissement de la population.

J Am Geriatr Soc. McCrystle SW et al. Designing a Learner-Centered Geriatrics Curriculum for Multilevel Medical Learners. 4 janvier 2010.

Compétence interculturelle

« Comment fournir aux professionnels intervenants les moyens de cerner leurs propres représentations des personnes et des milieux dans lesquels ils interviennent, puis de savoir appréhender et mettre des mots sur leurs propres zones sensibles, là où ils peuvent être choqués ? C'est en prenant de la distance, en se décentrant de leurs propres modèles, que les intervenants peuvent ajuster leurs prestations et être en mesure de trouver les réponses adéquates face au bénéficiaire, sans souffrir d'une perte d'identité». Dépasser les systèmes culturels, accompagner une salariée d'origine étrangère : « dans les services à la personne, c'est au quotidien que se vit l'expérience de la différence, de la diversité, de la confrontation entre des habitudes et des modes de vie divers », explique Micheline Mauduit, directrice de formation chez Brigitte Croff conseil et associés. « Si elle peut être une vraie richesse pour les parties, elle peut aussi être source d'agacement, de malentendus et de malaises réciproques ».

Le Journal du domicile et des services à la personne. Janvier 2010.

Epuisement professionnel

Le programme collaboratif de santé mentale pour personnes âgées de l'Université du Staffordshire et West Midlands, et le conseil municipal de Wolverhampton (Royaume-Uni) ont étudié la vulnérabilité psychologique de soixante aidants professionnels de personnes atteintes de démence vivant en maison de retraite. Le premier facteur prédictif d'épuisement professionnel (burnout) est le manque d'efficacité personnelle dans le travail (self-efficacy). D'autres facteurs associés sont les liens de réciprocité, l'engagement au travail, ainsi que des facteurs démographiques.

Dementia. Duffy B et al. Burnout among care staff for older adults with dementia: The role of reciprocity, self-efficacy and organizational factors. Novembre 2009

Retour haut de page