Infirmières : quelle formation pour l'évaluation familiale ?

L'Université Brandon du Manitoba (Canada) propose un modèle d'approche de la famille destiné aux élèves infirmières. Kathryn Anderson et Marie-Luise Friedemann, docteurs en sciences infirmières au Collège de sciences infirmières et de la santé de l'Université internationale de Floride à Miami (Etats-Unis), proposent un cursus international certifiant, délivré par Internet, pour mettre en place des interventions infirmières adaptées au contexte culturel de la famille.

J Family Nursing. Anderson KH et Friedemann ML. Strategies to teach family assessment and intervention through an online international curriculum. Mai 2010. J Family Nursing. Braun VF et al. Family nursing for undergraduate nursing students : the Brandon University Family case model approach. Mai 2010.

Unités Alzheimer, culture organisationnelle et qualité des soins

L'institut néerlandais pour la recherche sur les services de santé (NIVEL) à Utrecht s'intéresse à l'impact de la culture organisationnelle sur la qualité des soins dans les maisons de retraite, à partir d'un cadre d'analyse mettant en concurrence les valeurs. Deux mesures indépendantes de la qualité des soins sont observées : celle perçue par le personnel infirmier des unités Alzheimer, et celle évaluée par des observateurs externes. Une enquête sur deux jours a été menée auprès de deux cent quarante-huit professionnels de onze unités Alzheimer. Des observations systématiques ont été réalisées, et des questionnaires ont été distribués aux infirmières, avec un taux de réponse de 63%. La culture organisationnelle apparaît comme un facteur important de performance de l'organisation. Les unités caractérisées par une « culture de clan » (clan culture), capable de créer un espace social offrant une certaine protection et une certaine stabilité à ses membres, offrent une meilleure qualité des soins (perçue et observée). Une « culture commerciale » (market culture) apparaît négativement corrélée à la qualité des soins dans cet échantillon.

Int J Nursing. Van Beek AP et Gerritsen DL. The relationship between organisational culture of nursing staff and quality of care for residents with dementia : questionnaire surveys and systematic observations in nursing homes. 3 avril 2010.

Démence : quelle formation pour les aidants professionnels ?

Au Royaume-Uni, la Société Alzheimer demande que tous les personnels infirmiers reçoivent une formation spécifique à la démence, qui touche un quart des personnes hospitalisées. En effet, celles-ci reçoivent fréquemment des soins inappropriés.
L'équipe de Joseph Gaugler, professeur associé à l'Ecole infirmière de l'Université du Minnesota, a mis en oeuvre un module de formation par Internet intitulé CARES, acronyme de Connect with the resident ; assess behavior ; respond appropriately ; evaluate what works ; share with the team (entrez en contact avec le résident ; évaluez le comportement ; répondez de manière appropriée ; évaluez ce qui marche ; partagez avec l'équipe). Une étude auprès de quarante infirmières formées par cette méthode montre que leur connaissance de la démence s'est améliorée de manière significative, et plus de 85% des infirmières formées estiment que le protocole CARES a amélioré leur maîtrise, leur compétence du soin, et a réduit le stress lié à la prise en charge des personnes atteintes de démence. Les auteurs estiment que cette méthode de formation en ligne présente un bon rapport coût-efficacité.
En Floride, le personnel au contact direct des personnes malades en résidence médicalisée, soins à domicile, maisons de retraite, accueil de jour et soins palliatifs, doit obligatoirement suivre une formation spécifique Alzheimer. Une loi précise le contenu de la formation et exige une évaluation des formateurs. L'Ecole des études sur le vieillissement de l'Université de Floride du Sud à Tampa a réalisé une revue de quatre cent quarante-cinq formations, qui montre que plus de 90% d'entre elles n'ont pas d'objectif pédagogique ni d'approche didactique, et ont un nombre variable d'heures de formation. L'information délivrée est parfois inexacte, le langage utilisé n'est pas centré sur la personne malade, et des éléments imposés de la formation sont manquants.

www.medicalnewstoday.com, 25 avril 2010. J Gerontol Nurs. Hobday JV et al. Feasibility of Internet training for care staff of residents with dementia. 23 mars 2010. Int Psychogeriatr. Hyer K et al. Credentialing dementia training : the Florida experience. 31 mars 2010.

Travailleurs sociaux : formation initiale

Au Royaume-Uni, un programme qualifiant de trois ans, introduit en 2003, a allongé d'un an la durée des études pour obtenir le diplôme de travail social (Diploma in Social Work). Les méthodes d'évaluation de l'apprentissage sont davantage centrées sur les processus et les résultats. Vingt-deux nouveaux diplômés témoignent de leur « baptême du feu » lors de leur première année après la sortie de l'école.

Social Work Education. Cartney P. Making changes to assessment methods in social work education. Mars 2010.Bates N et al. « Baptism of fire » : the first year in the life of a newly qualified social worker. Mars 2010.

Médecins généralistes : des indicateurs de performance pour mesurer les activités de prévention

Catherine Travers et ses collègues de l'hôpital Princess Alexandra à Woolloongabba (Queensland, Australie), proposent des recommandations pour mesurer les activités de promotion de la santé, de prévention et d'intervention précoce permettant de réduire le risque de démence, et réalisées par le médecin généraliste.

Australasian Journal on Ageing. Travers C et al. Performance indicators to measure dementia risk reduction activities in primary care. Mars 2010.

Retour haut de page